habillage
actu_10819_vignette_alaune

Les fleurs du Mal d'Agent provocateur

Le 27 oct. 2011

Il est des marques qui annoncent la couleur. Agent Provocateur en fait partie. La griffe de lingerie anglaise, sexy, érotique et provocante, dévoile sa nouvelle campagne de communication « Fleurs du Mal ».

Un film réalisé par Justin Anderson et produit par Epoch London qui commence comme un mauvais remake du film d’ado Scream : une femme seule chez elle, un appel angoissant et le scenario qui glisse bientôt dans une luxure au souffle vampirique. Tel Keanu Reeves dans Dracula de Coppola, la jeune femme sera dévorée par des succubes pour renaître plus puissante, animale et féminine que jamais.

Fétichisme, jeux de soumission, inverties, vices ... s'ajoutent à toute la batterie usuelle des campagnes publicitaires d’Agent Provocateur habituellement axées sur le voyeurisme et le porno-chic.
Le titre de la campagne ajoute une touche littéraire avec cette référence aux fleurs du mal de Charles Baudelaire, où la luxure et la recherche excessive des plaisirs charnels, comptent parmi les thèmes récurrents. Le recueil qui avait fait scandale en 1857 avait, par ailleurs, failli s’intituler Les Lesbiennes en 1845 en référence à Sapho, poétesse grecque de l'Antiquité qui enseignait les arts à des jeunes filles sur l'île de Lesbos. Au terme du procès, Baudelaire fût condamné à une amende pour outrage aux bonnes mœurs. Les métamorphoses du vampire est l’un des six textes condamnés avec Les Bijoux, Lesbos, Le Léthé, A celle qui est trop gaie et l'une des Femmes damnées.

 

La femme cependant, de sa bouche de fraise,
En se tordant ainsi qu'un serpent sur la braise,
Et pétrissant ses seins sur le fer de son busc,
Laissait couler ces mots tout imprégnés de musc :
" Moi, j'ai la lèvre humide, et je sais la science
De perdre au fond d'un lit l'antique conscience… »

(Les métamorphoses du vampire. Extrait)

 

Fleurs du mal présente la nouvelle collection 2011-2012 de la marque. Il fait suite à Soirée, un film, tout aussi provocateur, sorti il y a quelques semaines et réalisé par l'agence LoveHate Productions Ltd. Un film érotique où se mêlent l'ambiance feutrée des maisons closes des années 30 et l'univers porno-chic des soirées libertines d’aujourd’hui.

 

 

 

 

 

Fleurs du mal

 

 Dracula de Francis Ford Coppola

 

© Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

 

Soirée

L'ADN - Le 27 oct. 2011
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.