habillage
actu_15764_vignette_alaune

Le “Made in France” sur le devant de la scène

Le 22 janv. 2013

Philippe Lentschener, conseiller d’Arnaud Montebourg lors des primaires socialistes, sera en charge de développer la Marque France pour l’actuel ministre du redressement productif. Explications de Julien Mechin, co-fondateur de Creads.

L’enjeu de la Marque France est de séduire les investisseurs et acheteurs étrangers, de vanter les productions françaises en valorisant les talents du pays et ainsi d’augmenter les exportations. Cette marque devrait ainsi promouvoir la compétitivité des entreprises et rendre le pays plus attractif aussi bien pour les investissements directs, les exportations, le tourisme... mais surtout le marketing.
En effet, derrière la revalorisation de la France, d’autres enjeux se dessinent. Beaucoup d’entreprises se sont targuées du label “Made in France” sur leur packaging alors que la majeure partie de leur production était faite à l’étranger. Ces débordements ont amenés les consommateurs français à se méfier des labels.
C’est ce doute que la “Marque France” s’engage maintenant à dissiper en contrôlant la véracité de l’estampillage “Made in France” et donc en redonnant de la crédibilité aux marques.

 

La fierté tricolore gagne les dirigeants d’entreprise
Il existe ainsi des initiatives dont Philippe Lentschener, spécialiste de la publicité et de la communication politique, pourrait s’inspirer pour sa marque France. L’association Pro France, par exemple, se bat depuis Mai 2010 pour promouvoir le label “Origine France Garantie”, et garantit d’être transparent sur les origines de ses produits en vue de valoriser les entreprises françaises et leur développement. Pour obtenir ce label, les entreprises doivent être présentes sur le sol français et assurer toute la production de leurs produits sur le territoire.
A l’instar de l’Origine France Garantie, la Marque France se devra donc d’être l’ambassadrice des produits français à l’international comme intra muros.

Un nouveau souffle pour les marques françaises
En octobre dernier, Arnaud Montebourg, avait déjà mis le “Made in France” sur le devant de la scène en posant tout de produits français vêtu dans Le Parisien. Cette initiative a notamment relancé la vente des marinières. Par ce biais, le ministre du redressement productif a réussi son coup de projecteur sur les marques françaises.

Les Français ont donc bien compris toute l’importance de leur coopération dans le redressement économique du pays. D’ailleurs, selon l’Observatoire de la Marque France, 40% des Français seraient “tout à fait favorables” à la création d’un label France pour les entreprises françaises, 49% d’entre-eux seraient même prêts à payer plus cher pour acheter français.

De leur côté les entrepreneurs français s’approprient le mouvement à l’instar de John Perseda, le président du groupe Sphère auquel appartient la marque Alfapac, qui pose dans une de ses publicités en marinière, ses produits à la main avec comme baseline “Le Made in France, il y croit, il le fait !

L'ADN - Le 22 janv. 2013
premium2
premium2