habillage
premium1
actu_19503_vignette

Le Lab de Google ouvre ses portes

Le 11 déc. 2013

Google a inauguré hier Le Lab de son Institut Culturel à Paris. La marque veut créer un espace pour favoriser échanges, partages et expérimentations entre artistes et ingénieurs.

il y a deux ans, Google lançait son Institut Culturel. Il répertorie dans un musée virtuel les œuvres d’art de 400 musées et institutions cutlturelles de 50 pays et permet aux internautes de les examiner et de les comparer dans le moindre détail. Google apporte une pierre de plus à ce projet avec la création du Lab.

Intégré au Googleplex parisien, cet espace de 340 m2 est destiné à encourager une collaboration étroite entre le monde de la technologie et celui de la culture. Il se propose d’accueillir des partenaires, des musées, des institutions culturelles, des artistes, des communautés créatives, des écoles et de jeunes créateurs autour de projets communs. Des ateliers technologiques, des séminaires et des artistes en résidence permettront de faire de ce lieu un hub où experts culturels et ingénieurs pourront partager leurs idées, mettre en œuvre des projets d'innovation et travailler sur de nouveaux prototypes.

Le Lab de l'Institut Culturel est équipé d’un écran géant interactif, d’une station de capture 3D, d’un appareil photo Gigapixel, d’un atelier de prototypage numérique (imprimante 3D, découpe laser...). Parmi les projets récents, le Lab vient de tester la prise d’empreinte 3D de certaines collections du musée du Quai Branly et du Musée d'Israel à Jérusalem.

Un programme de résidence offre par ailleurs la possibilité à de jeunes artistes du monde entier d’utiliser, pendant une période de deux à trois mois, les équipements disponibles sur place. Les premiers artistes seront sélectionnés par Hans Ulrich Obrist et Simon Castets dans le cadre de leur projet 89 plus qui rassemble une génération de créateurs nés en 1989 ou après, une année qui vit la chute du mur de Berlin et l’introduction du World Wide Web.

Le Lab est un espace de travail et d’échanges. Il ne sera pas ouvert au public en dehors d’événements ponctuels. Un premier rendez-vous s'intitulera Femmes artistes / Femmes ingénieures – une esthétique de la rareté, en partenariat avec Camille Morineau, conservatrice du Patrimoine et commissaire de l’exposition Elles @ centrepompidou. Récemment, le Lab a apporté son soutien à Museomix et au Festival Fabfest à la Gaité Lyrique.

Pour son inauguration, le Lab a donné carte blanche à des artistes contemporains pour proposer deux créations digitales. Pia Myrvold a imaginé Les métamorphoses du Virtuel ; Cyril Vachez, Xavier Maître et Cyril Fonteneau ont proposé l’installation Turbulences. Une inauguration à laquelle Aurélie Filippetti n’a pas souhaité participer : « Malgré la qualité du projet de l’institut culturel de Google, la ministre ne souhaite pas servir de caution » a indiqué le cabinet de la ministre de la Culture.

En marge de l’inauguration, Amit Sood (fondateur d'Art Project et Directeur de l'Institut Culturel de Google) et Anselm Baird-Smith (Directeur de l'équipe d'ingénieurs de l'Institut Culturel) ont par ailleurs présenté la nouvelle interface Open Gallery : pour l’instant en version test, celle-ci offre aux artistes une interface simple d’utilisation pour mettre en ligne des images et créer des expositions virtuelles. Un outil de zoom et un moteur de recherche sont mis à leur disposition, comme dans Art Project. L’artiste brésilien Vitor Rolim, reconnu pour la précision de ses dessins muraux, invite par exemple l’internaute à découvrir ses oeuvres dans le détail grâce au puissant zoom disponible sur le site de l’Institut culturel.

De son côté, la galerie Itinérrance a utilisé Google Open Gallery pour immortaliser son dernier projet en date : la Tour 13. Les internautes peuvent ainsi visiter cet espace éphémère à Paris, voué à la destruction,  et découvrir les œuvres d’artistes de tous horizons grâce à une exposition en ligne et une visite virtuelle.

 

Adrien de Blanzy - Le 11 déc. 2013