habillage
actu_23691_vignette

La RATP cherche sa voie

Le 14 nov. 2014

Le réseau de transport parisien lance un casting pour trouver « The Voice ». Les voix sélectionnées rythmeront les trajets quotidiens des usagers.

Il s’agit du deuxième casting du genre : le premier avait eu lieu en 2005 et avait permis de sélectionner une dizaine de fois en vue d’animer les transports et surtout d’informer les usagers dans le métro, le bus et le tramway. Si aujourd’hui, plus de la moitié des annonces RATP sont générées de manière digitales, l’objectif de la firme est de les remplacer à court terme et majoritairement par des voix humaines : le processus de sonorisation grandit à la mesure de son réseau et des services proposés, comme l’accompagnement des malvoyants.

 

Parmi ces dix voix sélectionnées, certaines sont parties à la retraite, d’autres ont quitté la société: il devenait donc urgent d’en recruter de nouvelles pour venir grossir les rangs. La RATP lance un nouveau casting en vue de recruter 20 nouvelles voix : la moitié féminine, l’autre masculine.

 

L’initiative a débuté hier : les nouvelles voix seront sélectionnées parmi 500 candidats, tous agents de la RATP, pour être diffusées, en plus des voix existantes, sur tout le réseau RATP. Les auditions se déroulent sur quatre jours, dans les locaux de la RATP. Au terme de ces 4 jours, 50 candidats seront pré-sélectionnés. La grande finale se tiendra le 27 novembre. Les demi-finalistes devront, devant un jury qui les écoutera à l’aveugle, réciter de petits textes littéraires toujours en rapport avec les transports : Le Poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg, Zazie dans le métro de Raymond Queneau, des extraits de films de Truffaut.

 

Le jury est composé de membres du personnel de la RATP mais également de professionnels du son (acousticiens, ingénieurs du son et designers sonores). Les nouvelles voix seront progressivement utilisées à partir de début 2015, notamment à bord des bus qui circulent autour des lignes de tramway T6 (mise en service 13 décembre 2014) et T8 (mise en service fin 2014).

 

« Avec ces nouvelles voix, la RATP entend poursuivre ses efforts pour offrir aux voyageurs un réseau plus chaleureux et plus humain. En privilégiant des voix différentes plutôt qu’une voix unique, la RATP rend par ailleurs hommage à la diversité et la mixité des personnels de l’entreprise mais aussi de ses voyageurs. Enfin, chaque locuteur contribue à donner une identité propre aux différentes lignes, facilitant ainsi leur identification par les déficients visuels. », précise la RATP.

Sylvie le Roy - Le 14 nov. 2014
premium 2