habillage
Exoplanete avec le message :  - Planete 51 Pegasi B, probabilité de faire du blé, [0.000000001%]

INRAE prend la parole dans un contexte d'urgence climatique

Le 19 mai 2021

INRAE - Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement - prend la parole avec son agence Josiane pour promouvoir l’importance de notre Terre dans l’alimentation de demain.

INRAE né en 2020 de la fusion entre l'INRA et IRSTEA, a pour objectif d’accompagner les transitions indispensables de notre siècle : concilier alimentation saine, durable, et écologique. Si sa vocation est donc de préparer notre avenir, d'après les dernières estimations du GIEC, notre futur serait déjà écrit avec un réchauffement de 2°C d'ici 2050. C'est dans ce contexte d'urgence qu'INRAE prend la parole.

« Le secteur le plus directement touché par les dérèglements climatiques est celui de l’agriculture et de l’alimentation, indissociables de notre environnement : raréfaction des ressources naturelles, érosion de la biodiversité, dégradation de la qualité des sols… Autant de facteurs préoccupants sur lesquels nous travaillons et sur lesquels nous devons faire la pédagogie. »

Caroline Thomas, Directrice adjointe de la communication et coordinatrice de la campagne

Notre avenir est sur Terre

Ces dernières années, de nombreux spécialistes nous ont fait miroiter un avenir probable sur une autre planète que la Terre. Cependant, si cela peut en faire fantasmer plus d'un, cette solution est intangible. Au cours d'un film, INRAE nous fait contempler une série d’exoplanètes et leurs probabilités à réunir des critères fondamentaux à la vie humaine. La conclusion est claire : notre avenir est définitivement sur Terre, à nous d’en prendre soin.

Cette campagne pédagogique et faisant visuellement référence aux sciences-fictions détonne des prises de paroles des instituts scientifiques et publics. Le film, réalisé en collaboration avec Black Motion est à contempler en digital et en social media. Il a également été visionné et partagé depuis l’espace par Thomas Pesquet.

Peggy Baron - Le 19 mai 2021
À lire aussi
premium2
premium2