habillage
premium1
premium1
actu_1358_vignette

Hi-media candidat à la reprise de France Télévisions Publicité

Le 29 avr. 2015

Le Groupe Hi-media joue la carte de la convergence des formats publicitaires TV/ Internet.
Le groupe media online Hi-media (Code ISIN FR0000075988 - HIM, HIM.FR) annonce vouloir apporter son expérience et son savoir faire sur Internet au sein d'un consortium constitué d'industriels des médias français aux côtés notamment de Philippe Leoni, co-fondateur du Groupe Spir, ou du Groupe Sud Ouest pour participer à la reprise de France Télévision Publicité. France Télévision Publicité, régie publicitaire du Groupe France Télévision représente, entre autres, l'ensemble des chaines de télévision publique et leurs sites Internet. Cette position reflète la volonté d'Hi-media de favoriser et développer la convergence des formats publicitaires entre la télévision et l'Internet.

 

La forte croissance de la vidéo en ligne (consommation de vidéo en ligne +80% en 2009 vs. 20081) et la convergence de plus en plus grande des formats publicitaires de la télévision et de l'Internet (les formats vidéo devraient représenter au moins 22% des formats publicitaires sur Internet d'ici 2013, soit une multiplication par six2), rendent les métiers de la régie Internet et de la régie TV de plus en plus proches et complémentaires avec des opportunités de cross media. Pour les annonceurs, c'est la possibilité de toucher plus largement leur cœur de cible sur un plus grand nombre de supports et sur une période de temps plus importante, en associant la télévision et l'Internet.

 

Ainsi, Hi-media en participant au consortium «Media+écrans» apportera ses compétences sur la publicité en ligne et aidera France Télévision Publicité sur les problématiques de couplage TV / Internet.

De façon plus globale, l'alliance et la complémentarité de l'ensemble des compétences regroupées au sein du consortium «Media+écrans» doivent permettre à France Télévision Publicité de passer, dans les meilleures conditions, la période de transition liée à l'arrêt progressif de la publicité sur les chaines nationales du Groupe France Télévision (sachant que le parrainage d'émissions et la publicité régionale perdureront), de renforcer son activité de régie pour compte de tiers, de se développer sur de nouveaux marchés tels que l'Internet et de pérenniser ainsi son activité en préservant son indépendance et ses équipes.

 

 

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015