habillage
premium1
habillage

Euro Rscg 360 en mouvement

Le 29 avr. 2015

L'agence Euro RSCG 360 se repositionne et se réorganise en France et confirme sa présence en Tunisie avec le lancement en octobre dernier d'Havas Tunisie.

Euro RSCG 360 se réorganise mais garde le cap "une seule voix, une seule direction, une seule cohérence et un objectif: gérer une campagne de A à Z". Elle conserve ses spécificités, à savoir ses huit agences en région et renforce ses pôles d'expertises.

 

"La renaissance de 360, c'est la volonté d'upgrader le contenu créatif, nous souhaitons faire évoluer nos clients sur leurs marchés respectifs qui sont difficiles et complexes, les adapter aux nouvelles tendances de consommation " explique Pascal  Allard,  le Président de l'agence.

 

360 étoffe ses équipes avec l'arrivée, il y a quelques semaines à la direction de la création d'Hugues Pinguet, venu de l'agence BETC Euro RSCG et à la direction du planning stratégique,  Olivier Beyeler.

Le recrutement se poursuit avec des profils créatifs  et des personnes choisies à l'international.

 

Pour Hugues Pinguet, l'enjeu se situe au niveau de la création incluant le spectacle et le contenu: "La valeur de notre métier: redonner du spectacle aux consommateurs. Internet sauve notre côté créatif, nous devons remettre en cause notre virage digital qui n'a pas été très réussi en France excepté chez DDB. En France les annonceurs ne lâchent pas leurs marques aux consommateurs. Celles qui souhaitent aller sur vers le social, ont tout compris. Nous devons faire face aux problèmes de réactivité en interne et avec les marques".

 

Euro RSCG 360 souhaite anticiper les marchés en France comme le souligne Pascal Allard : "Nous souhaitons privilégier le zapping des consommateurs, être capable de leur raconter des histoires brèves tout en les gardant et en les faisant revenir".

 

A l'étranger, le pari est politiquement périlleux mais plein de promesses avec la création en octobre dernier d'Havas Tunisie. Aujourd'hui une trentaine de personnes ont rejoint l'agence mettant toute leur expertise digitale qui n'est plus à démontrer.

Pour Pascal Allard: " Les tunisiens sur le digital,sont bien plus à l'aise et agiles, ils se sont investis dans l'utilisation des media sociaux à cause et grâce à la censure. Ils ont développé une gymnastique intellectuelle plus intense pour pouvoir trouver des informations différentes".

 

Aux lendemains de la Révolution du Jasmin, Havas Tunisie déploie, pour la société de surveillance Protek,  un dispositif mixant affichage et internet... il fallait y penser.

 

Virginie Achouch

 

 

 

 

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015
premium 2
premium 2