habillage
actu_16820_vignette_alaune

Emotions fortes au Mexique

Le 16 avr. 2013

Après l’Allemagne, Nivea renouvelle son stress test à Mexico. Une caméra cachée sous forme de paparazzade qui a su faire monter la pression de victimes innocentes.

 

En février dernier,  Nivea avait déjà piégé des visiteurs de l’aéroport de Hamburg pour promouvoir sa nouvelle gamme de déodorants stress protect. La marque avait diffusé des avis de recherche à leur effigie, comme s’ils étaient de dangereux criminels recherchés. Une situation terriblement angoissante destinée à leur faire adopter stress protect.

Aujourd’hui la marque revient avec une mise en situation toute aussi stressante dans les quartiers chics de Mexico. Cette fois-ci il ne s’agit plus de justice, mais de rencontres inopinées avec des people.

Les clients d’un taxi, équipés de caméras, ont vu débarquer à côté d’eux Jean-Pierre ou Alexa, deux immenses stars pourchassées par des paparazzis. Une situation cocasse qui a donné lieu à des questions plutôt embarrassantes des journalistes persuadés d’avoir trouvé le scoop. Pour celle ou celui qui n’a jamais connu les flash, la tension est palpable. S’en suit une quantité de questions sur leur intimité, jusqu’à la dernière fatidique : « Are you sweaty ? ». On vous laisse regarder.

 

En France, c’est Draftfcb qui s’amuse à coup de stress. La campagne presse de l’agence Draftfcb à Paris s’appuie sur tous ces petits moments de stress qui peuvent apparaître en un instant, en une seule phrase « C’est à cette heure-là qu’on arrive ?» ou « le patron te cherche partout ! ». Des petites phrases qui soudainement font monter la pression, font s’emballer le cœur, mais heureusement Stress Protect de NIVEA n’en laissera rien paraître.

Une opération que l’on retrouvera en presse nationale Figaro, Le Monde, L’Equipe, mais aussi dans un puissant plan presse régional sur 2 jours consécutifs. La campagne sera en affichage MetroBus, avec des affiches immenses aux stations Porte Maillot, Pont de Neuilly, Denfert Rochereau, Opéra, Gare d’Austerlitz et bien d’autres encore à partir d’aujourd’hui L’affichage dans le métro parisien sera couplé avec un puissant échantillonnage.

L'ADN - Le 16 avr. 2013
premium2
premium2