habillage

EBEL // Publicis Et Nous

Le 14 juin 2011

EBEL dévoile une nouvelle campagne publicitaire mondiale qui laisse désormais son empreinte dans un univers où temps, art et matière ne font qu'un.

La campagne est mise en scène par le photographe Mitchell Feinberg et le sculpteur-modéliste Alain Roussel. Les montres EBEL s'approprient les matières jusqu'à y imprimer leurs silhouettes comme autant de traces tangibles et indélébiles qui témoignent du savoir-faire et de la créativité de la marque.

Créée par l'agence parisienne Publicis Et Nous? la campagne sera lancée au niveau mondial dans le courant du mois d'avril 2010.

Clin d'oeil à la publicité EBEL des années 80, la campagne dessine la philosophie des Architectes du Temps en modelant la matière brute pour composer des montres destinées à traverser les âges. En horlogerie comme en architecture, les oeuvres les plus mémorables se construisent sur l'union subtile de la maîtrise technique, de l'esthétique et de la passion.

Au coeur des visuels : le temps, l'art et la matière. Cette même inspiration qui suit les pas de la marque depuis bientôt cent ans. Ardoise, plâtre, eau, sable et soie prêtent leurs textures naturelles aux Architectes du Temps pour donner corps aux lignes emblématiques de la marque. Réalisées dans la matière brute à partir de maquettes de montres, les empreintes ont été peaufinées à la main à l'aide d'outils qui ne sont pas sans rappeler ceux maniés par les horlogers pour parfaire les finitions des garde-temps.

L'ADN - Le 14 juin 2011
premium 2