habillage
premium1
actu_19855_vignette

Des champs de coquelicots pour commémorer la WW1

Le 16 janv. 2014

A l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, Visit Flanders plante des coquelicots en hommage aux victimes de la guerre, aussi bien réellement que virtuellement.

Après la sortie du livre Léon 1914, retraçant l’expérience Facebook inédite de Léon Vivien, le poilu 2.0, c'est au tour d'Ogilvy Brussels, à la demande de Visit Flanders, de lancer pour la première fois une campagne de trois ans à l’échelle mondiale: l’objectif est de "commémorer la Première Guerre mondiale et raviver le souvenir auprès des étrangers, en Flandre".

 

Le coquelicot, symbole de consolation, est associé au souvenir des combattants tombés lors de la première guerre mondiale. Sa couleur rouge rappelle le bain de sang de la guerre des tranchées. Ainsi, pour honorer la mémoire des centaines de milliers de victimes de 14-18, Ogilvy Brussels et Visit Flanders invitent les individus à planter des coquelicots chez soi ou en ligne sur une carte du monde, via l’application Facebook Flanders Fields 14-18. Un coquelicot planté représente une personne dont le nom apparaît ensuite sur la carte. Un simple geste pour s’assurer que la Grande Guerre ne soit jamais oubliée.

 

Les internautes peuvent également participer à un jeu concours avec, à la clé, la possibilité de partir à la découverte de la Flandre et de son histoire. Cette campagne s’inscrit dans une série d’événements organisés par Visit Flanders en souvenir de la Guerre 14-18.

 

  

Adrien de Blanzy - Le 16 janv. 2014