premium1
premium1
habillage
Visuels de la campagne de Santé Pulique France pour la prévention du VIH
© Santé Publique France

Santé publique France lance une campagne : « Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre »

Le 1 déc. 2020

Santé publique France accompagnée de l'agence Babel lance une campagne de changement de regard vis-à-vis des personnes vivant avec le VIH: « Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre ».

Si l’épidémie du sida n’est pas révolue, il existe des moyens pour contenir la propagation du VIH. Et notamment, au-delà du préservatif, deux moyens plus récents : le TasP (Treatment as Prevention en anglais) et la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition). Malgré ces avancées médicales et scientifiques, les comportements et les regards peinent à suivre. C'est pour cette raison, qu'à l’occasion du 1er décembre, Journée internationale de lutte contre le sida, Santé publique France prend la parole avec une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation, imaginée par l’agence Babel.

 Des perceptions de la maladie encore trop figées

Les perceptions à l’égard des personnes vivant avec le VIH semblent encore parfois figées dans les années 90. D’une part, elles alimentent des comportements sérophobes et la mise à distance du risque. Et elles questionnent d’autre part la vision qu’une personne vivant avec le VIH peut avoir d’elle-même : un sentiment de culpabilité et/ou encore de honte d’être potentiellement séropositif, alors qu’elle est pourtant une victime. C’est donc pour continuer à déconstruire les préjugés encore associés aux personnes vivant avec le VIH, et pour sensibiliser le grand public à l’existence de ces traitements que Babel a imaginé une campagne qui clame haut et fort « Vivre avec le VIH, c’est d’abord vivre ». En effet, une personne vivant avec le VIH ne doit être réduite à son statut sérologique.

À travers 5 visuels, la campagne donne à voir des moments de vie de personnes vivant avec le VIH : des moments anodins qui montrent qu’être séropositif ne s’oppose pas au fait d’avoir une vie sociale, une vie amoureuse, une vie familiale avec des enfants, une sexualité sereine. On peut être tout à la fois « séropositif » et « populaire », « séropositif » et « possessif », « polisson », « popstar » ou encore « poétique »… La campagne est diffusée pour un mois en affichage print et digital, sur le web et dans la presse et renvoie vers le site sida-info-service.org.

Visuels de la campagne de Santé Pulique France pour la prévention du VIH

Peggy Baron - Le 1 déc. 2020
À lire aussi
premium 2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.