habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Capture de la campagne d'affichage du ministère de la justice
© Ministère justice

Babel signe la campagne du ministère de la Justice

Le 2 nov. 2020

Le ministère de la Justice a confié à l'agence Babel sa stratégie de marque employeur ainsi que la conception et la réalisation d’une campagne de recrutement et de valorisation de ses métiers.

L’agence Babel et le ministère de la Justice ont imaginé une campagne de communication mettant en valeur tous les métiers de la justice dans un grand film d’image. Il sera décliné ensuite en 5 films métiers spécifiques : surveillant pénitentiaire, magistrat, greffier, éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse, conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation. Le ministère indique dans son communiqué, que « les films se veulent aussi justes que possible - dans les situations comme dans les mots -, pour montrer la réalité de l’engagement et des valeurs qui animent ceux qui font battre le cœur de la justice ».

« Pour séduire, convaincre et attirer des profils très différents, indique François Kohler, délégué à l’information et à la communication du ministère de la Justice, la campagne réaffirme à la fois le rôle essentiel commun à tous nos métiers, tout en insistant sur la spécificité de chaque fonction judiciaire et pénitentiaire dans la chaîne de valeur de la justice ».

Une campagne immersive

La campagne a été tournée dans des vrais lieux de justice (tribunal de Nanterre, maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, centre éducatif fermé de Bures-sur-Yvette) « pour donner sens et fierté à exercer des métiers grâce à une mise en scène authentique et émotionnelle », précise Jean-Laurent Py, directeur de création chez Babel.

Les films de la campagne ont été réalisés par Ed McCulloch (Gang Films) et les visuels photographiés par Dorian Prost. Les organisations professionnelles ont été associées à la démarche. Les films seront aussi accompagnés d’une campagne print et affichage qui donne la parole aux professionnels.

Peggy Baron - Le 2 nov. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.