habillage
premium1
habillage
actu_19319_vignette

Born to win

Le 29 avr. 2015

L’agence Born To Run vient de remporter le budget Haribo.

Haribo a choisi l’agence Born To Run au terme d’une compétition de 6 mois réunissant Havas 360, MC Saatchi GAD, Publicis Méditerranée et Hémisphère Droit (sur Tagada uniquement) pour gérer la stratégie de la marque mère, Tagada, Chamallows et Croco.

Pour Gwendaline Chauvin, Co-fondatrice et DG de l’agence « La marque mère n’a pas communiqué depuis 15 ans. Chaque bonbon a sa propre personnalité. Il existe peu de saga TV en dehors de celle réalisée par Chamallow, il y a quelques années, et les campagnes Chupa Chups de DDB. ». La première campagne qui verra le jour au printemps 2014, sera consacrée aux Crocodiles Haribo.

Born To Run avait remporté l’an passé le budget Franprix, cette année, l’enseigne Domus lui a confié son budget et la Foire de Paris l'a reconduit. L’agence accompagne ses clients sur différents domaines tels que le design, l’identité visuelle produits, l’événementiel en plus des campagnes traditionnelles. Pour KFC, c’est le travail qu’elle a effectué en plus des huit copies TV réalisées chaque année. L’agence a bien entendu renforcé ses troupes et atteint bientôt les 20 personnes.

Des convictions, de la détermination, Gwendaline Chauvin n’en manquent pas ! La jeune DG a construit son parcours professionnel au planning stratégique de K Agency, elle est passée par Auditoire et aussi en agence media. La multiplicité des expériences lui a donné une autre vision de l’accompagnement de ses clients.

A la question : est-ce que la crise a changé l’exigence des clients; l’idée créative n’est-elle pas passée au second plan ? Elle répond  « travailler très en amont sur le planning et jouer sur la stratégie des moyens est une belle combinaison ». En effet, les clients sont dans un moment où ils ont besoin de réassurance et les agences semblent s’adapter : « Nous exerçons un travail de précision pour convaincre, au-delà des moyens, nous devons intégrer des niveaux d’expertises, une exigence forte, anticiper les demandes, du planning media afin de présenter la meilleure combinaison possible à nos clients. Il faut apporter des résultats tangibles aux annonceurs, autant les faire rêver que les rassurer», précise t'elle.

Cette année se conclut pour l’agence avec la préparation du 12ème numéro du magazine photo Fast qui est confiée à Olivier Amsellem qui offrira sa vision photographique du gibier.

Adrien de Blanzy - Le 29 avr. 2015