habillage
premium1
habillage
actu_19591_vignette

Bienvenue au Museum Graffiti 3.0.

Le 29 avr. 2015

Pantin accueillera le futur siège de BETC. L'agence y débute les travaux et a choisi de révéler ce lieu surréaliste et ses fabuleux graffitis, via une expérience immersive inédite.

Actuellement dispaché sur 5 sites dans le 10ème arrondissement de Paris, l’ensemble des équipes de l’agence BETC (700 personnes) va être enfin réuni au même siège. Dans deux ans, les salariés de BETC feront 5 stations de plus en métro pour rejoindre leur nouveau bureau à deux pas du métro Eglise de Pantin.

« Ce déménagement à Pantin, c’est un peu un pas vers le Grand Paris … Il y a deux choses qui frappent : la puissance du bâtiment, il s’agissait initialement de grands entrepôts de céréales qui servaient à alimenter les Grands Moulins; et les graffitis qui sont l’histoire des dix dernières années de ce bâtiment devenu le paradis des tagueurs qui l’investissaient surtout la nuit… La question s’est imposée: qu’allons-nous faire de ce trésor artistique du street art et de ce patrimoine architectural?" explique Rémi Babinet Fondateur et Directeur de la création monde de BETC.

A ce jour, ce bâtiment de 5 étages doté de coursives et passerelles regorge de trésor et graffitis sur toutes les surfaces : escaliers, coursives, intérieurs et extérieurs ont conservé le passage de ces street artistes. Sur 17 000 m2, les Magasins Généraux de Pantin (construits en 1929) laissés à l’abandon depuis 10 ans, ont été, grâce à ses surfaces immenses, le terrain d’expression de dizaines de graffeurs : Flow Twe et la Twe Crew, Sean Hart, Seth, Mr Thomas Vuille pour Mr Chat, Lek , Itva, Kebadian pour ne citer qu’eux.

La structure restera identique au plan de 1929, l’agence a fait appel à l’architecte Frédéric Jung qui avait réhabilité, il y a plus de 10 ans, les anciens magasins Levitan, locaux actuels de BETC.

Concernant les trésors : « On a réalisé un archivage photographique et documentaire avec l’aide de Karim Boukercha, spécialiste du street-art (auteur de Descente Interdite). Il a conçu la cartographie des gens qui avaient tagué. Nous avons donc, avec lui, décidé des 30 peintures qu’il fallait absolument conserver. On va découper un certain nombre de murs, conserver certains des chassis, portes ou fenêtres tels quels que l’on va entreposer, cela permet de garder cette mémoire là sur le support d’origine» précise Rémi Babinet.

Par ailleurs, pour le rendre public et garder en vie ce lieu, l’agence BETC Digital a conçu le site Graffiti Général. « Graffiti Général est une alternative à la destruction ou à la conservation, qui n’a pas beaucoup de sens pour le street-art . On a essayé de trouver une troisième voie». rajoute le fondateur de l'agence.

Afin de réaliser Graffiti Général, une semaine de shooting photo a été nécessaire. Le site retranscrit ces milliers de m2 grâce à la 3D et l’utilisation de HTML5, WebGL, ThreeJS & Canvas. Le résultat est époustouflant: en plus d’une qualité d’image HD, d’une navigation possible sur les 5 étages et l’ensemble des coursives, ce sont 47 œuvres qui sont répertoriées avec les biographies et des citations de leurs auteurs. L’expérience immersive est virtuelle et interactive, ce qui permet de découvrir le moindre recoin du bâtiment.

Graffiti Général propose également aux internautes de faire à leur tour leur Graff (et de le partager sur les réseaux sociaux), tout en écoutant une playlist des années 2004 à aujourd’hui, ou 12h d’enregistrement des sons de ce lieu invraisemblable, le tout réalisé par l’agence.

A l’heure où Google vient de dévoiler la sortie de son expérience sur la Tour 13, BETC marque un grand coup avec Graffiti Général: l’agence a trouvé le moyen de partager avec le plus grand nombre ce lieu insensé, composé d'oeuvres gigantesques grâce à cette visite virtuelle inédite.

 

Pour débuter la visite c'est !

 

 

 

Adrien de Blanzy - Le 29 avr. 2015
premium 2
premium 2