habillage
premium1
habillage

April dit non à la beauté artificielle

Le 29 avr. 2015

 

 

April est une chaîne de cosmétiques présente en Israël, LE Sephora Israëlien. Le mois dernier, le distributeur revient sur les écrans avec une jolie publicité très en rupture avec son discours précédent et celui généralement utilisé par le secteur de la beauté.

Le diktat de la beauté s'éloigne donc un peu plus, grâce à cette réalisation signée par l'agence Zarmon Goldman DDB. Adieu la femme tragiquement parfaite, totalement inaccessible... Hello la femme sûre d'elle, bien dans son corps et qui finalement est belle parce que "la beauté est une question de confiance".

 

" A l'ère du digital, ou la vérité est prônée, être un model trop maigre n'est plus à la mode. Si dans le passé être maigre était assimilé à l'idée de santé aujourd'hui c'est assimilé à l'anorexie et la néglicence. C'est pourquoi nous avons souhaité être les premiers en Israel à porter le drapeau de la vérité et  avons fait le choix de donner à la femme moderne toute sa grandeur" nous confime le président de Z.G.DDB  Eilon Zarmon.

 

 

 

 

La campagne fait le buzz en Israël, et le choix du mannequin Esti Ginzburg clairement dotée de bons gênes mais sans artifices,  donnera peut être aux femmes l'envie de mordre la vie, la nourriture (autorisée) à pleine dents et de sortir des pressions dictées inlassablement par les marques et la société en général.

 

Les objectifs de cette campagne sont clairs pour Eilon Zarmon: " Nous souhaitions d'abord différencier April des concurrents qui sont toujours sur les mêmes stratégies , sur les déclarations dépassées de la beauté articielle ou des campagnes de promotions. Nous savons que les femmes de 18/28 ans mènent l'opinion publique et influencent les autres femmes. Il est très important d'être à la mode et c'est la raison pour laquelle les femmes de Tel Aviv ont été les premières ciblées."

 

 

 

 

 

 

April n'est pas la première, la marque Dove s'adresse depuis quelques années aux femmes "naturelles", decomplexées et sans images "photoshopées" avec notamment cette campagne intitulée "Evolution" en 2006 signée Ogilvy & Mather à Toronto qui dénonce cette beauté artificielle...Cette campagne a été créée pour la fondation de la marque Dove self-esteem found.

 

Virginie Achouch

 

 

<iframe src="http://player.vimeo.com/video/23433463" width="400" height="320" frameborder="0"></iframe>
L'ADN - Le 29 avr. 2015