habillage
actu_13155_vignette_alaune

Amnesty International et son indépendance financière

Le 18 mai 2012

En amont de la sortie de son rapport annuel sur l’état des droits humains dans le monde, Amnesty International France lance sa 1ère campagne de communication sur son indépendance financière et appelle au soutien du grand public qui, seul, lui permet de mener à bien sa mission.

Afin de transmettre ce message, l’agence TBWAPARIS a conçu et réalisé cette campagne autour du concept de « largent qui cache » et de « largent qui révèle ». « L’argent qui cache » étant l’argent qui contribue, pour des questions d’intérêts économiques ou politiques aux violations de droits humains.

« L’argent qui révèle » est celui des donateurs et des membres dont Amnesty International a besoin pour dénoncer et continuer à enquêter sur ces violations.

Dans un film poignant, emmené par Anthony & The Johnsons et leur morceau « Atrocities », Amnesty International révèle combien l’argent peut être utilisé à mauvais escient, pour dissimuler des choses terribles et autoriser la perpétuation de violations des droits de l’homme telles que la torture, la peine de mort...

La campagne est également relayée en presse avec 3 annonces reprenant les thèmes de la répression de la liberté de la presse, de la pollution des industries extractives et du recours aux enfants soldats et sur Internet avec des bannières développées sur les mêmes thèmes.

 

 

 

L'ADN - Le 18 mai 2012
premium 2