habillage
Logo Dentsu Aegis Network

Les prévisions de dépenses publicitaires de Dentsu Aegis Network pour 2018

L'ADN
Le 16 janv. 2018

D’après le Groupe, les dépenses mondiales atteindront 589,5 milliards de dollars, tandis que la croissance s’accélérera pour atteindre 3,6 %.

Les dernières prévisions de dépenses publicitaires de Dentsu Aegis Network, basées sur les données reçues de 59 marchés, évaluent la croissance mondiale à 3,6 % en 2018, contre 3,1 % en 2017.  Des événements joueront un rôle important en 2018, avec les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver, la Coupe du Monde de la FIFA en Russie et les élections du Congrès américain, qui devraient tous stimuler la croissance.

En parallèle, les médias numériques continueront de perturber les dépenses publicitaires en 2018 :

  • Les canaux de médias numériques continueront à soutenir la croissance des dépenses publicitaires, qui augmenteront à l’échelle mondiale de 12,6 % en 2018, contre 15 % en 2017, pour atteindre 220,3 milliards USD.
  • Le secteur mobile sera de plus en plus fort, atteignant 121,1 milliards de dollars US après avoir dépassé la part des ordinateurs de bureau dans les dépenses numériques totales en 2017. Les ordinateurs de bureau continueront à perdre des parts mondiales (-1,5% depuis 2016), contre les gains du mobile (8,2% depuis 2016).
  • Le numérique dépasse la télévision, avec une marge désormais supérieure aux prévisions précédentes. Les dépenses publicitaires numériques représenteront 38,3 % du total des dépenses publicitaires, TV 35,5 %.
  • La recherche payante représente la part du lion (40%) des dépenses publicitaires numériques, les dispositifs à commande vocale favorisant sa croissance. L’application d’Amazon Alexa a été l’application de pointe pour Android et iPhone le jour de Noël 2017, l’entreprise affirmant que ses appareils ont connu la meilleure période de fêtes à ce jour.
  • Les vidéos (24,5 %) et le social (23,5 %) stimuleront également la croissance des dépenses de publicité numérique, notamment grâce à l'utilisation des smartphones et de la vidéo mobile.
  • Les dépenses programmatiques augmenteront de 23 %, les acteurs établis et les nouveaux venus se disputant la technologie publicitaire.
L'ADN - Le 16 janv. 2018
premium 2