habillage
premium1
premium1
Entendu chez braaxe :
© #Balance ton Agency

Australie renonce au rachat de l’agence Braaxe, après des accusations de harcèlement

Le 17 déc. 2020

L'agence Australie a annoncé mettre fin à son rapprochement avec l'agence Braaxe suite aux accusations de harcèlement moral et sexiste qui visent le fondateur de l'agence Julien Casiro.

L’agence Australie avait annoncé vouloir faire d’acquisition de l’agence Braaxe en septembre 2020. Suite aux accusations de harcèlement sexiste, diffusées sur le compte Balance ton Agency (@BTA, mettant en cause son fondateur et dirigeant Julien Casiro, Australie a fait savoir qu’elle avait décidé de ne pas poursuivre le rapprochement en cours.

Lutter contre le harcèlement sexiste en agence

David Leclabart, dirigeant de l'agence Australie, a récemment été nommé président par intérim de l'AACC avec Bertille Toledano (présidente de BETC) et s'est engagé à renforcer les mesures pour lutter contre le harcèlement en agence.

David Leclabart, a déclaré dans un communiqué que « l’agence Braaxe a fait l’objet d’une dénonciation anonyme sur des dysfonctionnements significatifs dans son management ». Comme elle l’avait indiqué plus tôt, Australie «attend[ait] les résultats des enquêtes pour disposer d’éléments factuels et pouvoir [se] prononcer sur la suite à donner au projet de rapprochement ». Ainsi, poursuit l’agence, « au regard des conclusions de ces enquêtes, et de l’impact de ces accusations, le projet nécessitait des changements importants que les fondateurs de Braaxe ne sont pas prêts à consentir ». Et de conclure que « dans ces conditions, Australie se trouve dans l'obligation de renoncer à ce projet ».

Entendu chez Braaxe : "T'es jolie aujourd'hui, on a envie de te sodomiser" ou "Tu fais des gorges profondes ? "

Peggy Baron - Le 17 déc. 2020
À lire aussi
premium 2
premium 2