habillage
premium1
habillage

2001, l'Odyssée du placement de produit

Le 29 avr. 2015

 

 

 

La Cinémathèque Française rend actuellement hommage au cinéaste Stanley Kubrick à travers une exposition présentant les différents aspects de sa personnalité, de son oeuvre fascinante et mystérieuse et des influences qu'il a créées.

Parmi les nombreux aspects mis en avant, le placement de produit dans les films du cinéaste est évoqué. Rien de nouveau, le placement de produit dans le cinéma existe depuis le début du siècle dernier ; en 1932 Groucho, un des Marx Brothers dans Horse Feathers (Plumes de cheval) croque un bonbon Life Savers.

 

En revanche, ce qui est visionnaire ici, c'est le fait que Kubrick, soit passé à l'étape supérieure en proposant le placement de produit du futur...

 

 

 

 

C'est dans 2001, l'Odyssée de l'espace, sorti en 1968 qu'il a réussi à créer une collaboration, accéder aux services de recherches et d'innovations de certaines marques. Celles-ci ont spécifiquement planché, inventé et se sont propulsées 30 ans plus tard pour être présentes dans ce film.

 

La présence de ces marques aura permis de rendre le contexte futuriste du film plus crédible. Pour les marques c'est la garantie d'une présence publicitaire grâce aux images du film publiées dans la presse lors de sa sortie.

L'ordinateur HAL, est l'oeuvre d'IBM, les pilotes du vaisseau à l'assaut de Jupiter écrivent avec des stylos Parker et portent des montres du modèle X-01 Hamilton ; l'horloger  a fini par commercialiser la X-01 en 2006 en 2001 exemplaires.

C'est le magazine Vogue qui a préconisé les tenues, coiffures et maquillages des acteurs du "space opéra".

 

3 ans plus tard dans le terrifiant Orange Mécanique, le cinéaste se laisse tenter par l'auto promotion, en insérant dans une scène chez un disquaire la pochette de l'album de 2001 L'odyssée de l'Espace.

 

Au final rien d'étonnant quand on sait que ce génie était dôté d'un sens aigu de l'esthétique et qu'il décidait avec tant de minutie du moindre objet (souvent personnel), de la couleur de la moquette pour chacun des plans. L'ensemble de sa filmographie aura influencé de nombreux artistes dans différentes disciplines (peinture, photographie, design, cinéma, graphisme).

2001, l'Odyssée de l'Espace a marqué les esprits, inspiré les créatifs toutes disciplines confondues. De Bowie à Good Bye Lenin, les références à 2001 sont nombreuses.  Il y a quelques années, Apple s'est emparé d'Hal pour une de ses publicités.

 

 Virginie Achouch

 

Exposition jusqu'au 31 juillet à la Cinémathèque Française

 

L'ADN - Le 29 avr. 2015
premium 2
premium 2