habillage
premium1
premium1
Une jeune femme porte un bonnet et une tenue de ski dans la neige
© Alesia Kazantceva via Unsplash

Marketing saisonnier : avantages et stratégies pour l’objet personnalisé

La Boîte à Objets
Le 13 nov. 2019

Une stratégie de marketing par l’objet est réussie quand les objets choisis rencontrent les besoins de leurs cibles, nourrissant ainsi leur reconnaissance envers la marque. Parmi les différentes variables qui peuvent faciliter cette rencontre, on retrouve en premier plan le facteur de saisonnalité.

À chaque saison ses besoins !

Les saisons conditionnent les besoins des consommateurs et les objets susceptibles d’y répondre. Choisir des objets personnalisés adaptés à la saison favorise largement leur utilisation autant que leur diffusion. Par exemple, une campagne de communication par l’objet menée en été, comprendra des casquettes personnalisées alors qu’une campagne menée en hiver, des bonnets personnalisés. Dans un cas comme dans l’autre, les objets répondent à un besoin : se protéger du soleil ou du froid !  On accroît donc ses chances de l’objet d’être porté par les cibles et d’atteindre un seuil de visibilité intéressant ; l’idée étant d’obtenir un CPC (Coût Par Contact) très compétitif.

La marque gagne, en effet, à être en adéquation avec l’objet et la saisonnalité qui lui est associée.

Une marque de voiture pourra par exemple communiquer à travers une multitude d’objets durant les 4 saisons ; on utilise en effet son véhicule toute l’année durant. Pour une marque de gâteaux apéritifs, on imaginera en revanche difficilement des écharpes à son effigie. Ici, c’est la thématique qui pèche, les saisonnalités associées respectivement à la marque et à l’objet apparaissent comme inconciliables.

Coupler tendances et saisonnalités

Afin d’augmenter ses chances d’être plébiscité par les consommateurs, une autre variable peut être couplée à celle de la saisonnalité : la variable « tendance ». Une campagne marketing peut en effet miser sur des objets à la fois adaptés à la saison et s’inscrivant dans une tendance de consommation.

La période estivale peut, par exemple, aisément être associée à une tendance comme le running. Si l’on peut courir toute l’année, on le fera plus volontiers durant les beaux jours ! Gourdes personnalisées et autres tee-shirts running seront au cœur d’une telle stratégie. Une tendance peut par ailleurs en appeler une autre, elles peuvent même aisément se conjuguer entre elles. C’est le cas des tendances « running » et « objets connectés ».

En période hivernale, on misera notamment sur la tendance « healthy » pour convaincre ses cibles d’arborer et éventuellement de diffuser notre marque. L’un des musts : les bocaux détox publicitaires pour la période d’après fêtes de fin d’année.  Le côté healthy présente un atout, puisqu’il est volontiers revendiqué par les utilisateurs.

Campagnes courtes et très ciblées autour d’évènements

Des saisonnalités beaucoup plus ciblées existent également et peuvent tout autant être exploitées par des stratégies de marketing par l’objet. Il est en effet possible de mener une campagne sur une période plus restreinte, autour d’un évènement, d’une fête, etc. On concentre alors la visibilité sur un temps plus délimité, de quoi l’intensifier et décupler le taux de mémorisation des prospects. Durant une grande compétition de football estivale par exemple, une cage de buts gonflable aura de grandes chances d’être plébiscitée et largement exposée !

Enfin, il existe également des objets publicitaires qui s’avèrent non seulement appropriés à de courtes saisonnalités, mais qui leur sont même exclusivement dédiés. C’est le cas notamment des nombreux accessoires destinés aux fêtes de Noël : boules de Noël personnalisées, bougies de Noël, bougeoirs en verre Stella, etc. Un bon moyen d’inviter sa marque dans les foyers de ses cibles, trônant fièrement sur leur sapin !


Pour en savoir plus sur La Boîte à Objets, cliquez ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.