habillage
premium1
premium1
Une famille d'accueil assise sur un canapé avec leurs deux enfants immigrés
© Géraldine Aresteanu

STOP KIDding : l’exposition sur le sort des jeunes migrants isolés

Le 3 juill. 2019

Du 1er au 7 juillet 2019, Géraldine Aresteanu, photographe franco-roumaine, expose à Arles son travail sur les jeunes migrants isolés et les particuliers, familles ou célibataires, qui font le choix aussi généreux que courageux de les héberger chez eux.

À Arles, la photographe Géraldine Aresteanu présente l'exposition STOP KIDding. La photographe met en lumière ses rencontres pleines d’humanité et interpelle à sa manière sur le sort de ces enfants présents sur le sol français dans des situations précaires. Et que la France accueille mal... Des clichés d’enfants et de leurs familles d’accueil témoignent des liens qui se tissent pour un jour, pour quelques mois et parfois pour toujours.

Modifier le regard occidental sur le sort de ces enfants, qui pourraient être les nôtres

À travers cette exposition, Géraldine Aresteanu veut modifier le regard de l'Europe sur le sort de ces enfants, qui pourraient être les nôtres. L’artiste espère ainsi pouvoir faire germer au sein du public une envie d’aider, chacun à son échelle, les jeunes migrants qui arrivent chaque mois sur nos cotes. La somme de toutes ces mains tendues peut rendre à ces enfants la dignité et un avenir et nous aider aussi à rester à la hauteur de notre humanité.

L’exposition est présentée du 1er au 7 juillet et du 15 au 21 juillet à l’Ambassade de l’État créatif à Arles, lieu de vie et d’inspiration qui ouvrira ses portes pour l'occasion.

Simon Offen - Le 3 juill. 2019
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.