habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Comment l’humain peut nous sortir de cette crise et changer nos modèles d'entreprise ?
© Wenjie Dong via getty images

Comment l’humain peut nous sortir de cette crise et changer nos modèles d'entreprise ?

Humanfish Paris
Le 22 oct. 2020

Depuis le début de la crise, pas une journée ne passe sans que nous posions tristement nos yeux sur un article, un témoignage ou un commentaire pessimiste, et c’est normal. Et si la crise était finalement la - trop violente - claque dont nous avions besoin pour -enfin- changer nos modèles ?

Par Hadrien Lecca, CEO chez Humanfish

Revoir ses croyances et assouplir ses modèles historiques

Soyons clairs, la crise que nous traversons est bouleversante. Mais, en qualité d’êtres humains, nous disposons d’une facilité déconcertante à l’adaptation.

Dans « L’Origine des espèce (1859), Darwin parlait déjà de l’adaptation comme seul et unique moyen de survivre : « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements ». Et si cette phrase était aujourd’hui appliquée au monde des entreprises et qu’elle devenait un véritable business modèle ?

Il n’est pas question ici de changer dans sa forme et de tirer profit de la situation actuelle. Les filous, même les plus sincères, seraient vite démasqués. Il est ici question de changer dans le fond, de revoir ses croyances, de redéfinir ses valeurs et d’assouplir ses modèles historiques pour proposer quelque chose d’inédit sur le marché.

Se recentrer autour de trois piliers fondamentaux :  respect, humilité et solidarité

Et si ces trois piliers devenaient les valeurs fondamentales de nos business model d’aujourd’hui et de demain ?

Nous sommes très loin des pensées capitalistes dont nous sommes piqués depuis toujours. Nous ne courons surement plus après le rendement immédiat au détriment de toutes morales et il faudra surement plus de temps pour mesurer les valeurs financières qui en découlent mais n’avons-nous pas le temps d’attendre pour créer des valeurs plus justement encrées ?

« Nous ne nous en sortirons que si nous sommes tous solidaires », a dit le ministre de l’Économie Bruno Lemaire lors d’une interview sur France Inter le 29 Août 2020. Sortir de la crise par la solidarité ? Oui ! Mais pourquoi et surtout comment ?

Nous le savons, impossible de relancer l’économie sans consommation et impossible de consommer sans croyances.

Aujourd’hui le choix est tel que nous n’avons (presque) plus d’obligations de consommer telles ou telles marque. De collaborer avec tels ou tels partenaires.

Nous nous tournons tout naturellement vers ceux et celles qui nous touchent, le partage de valeur en driver numéro 01 de l’acte d’achat spontané. Pour mieux comprendre il faut porter le regard sur les nouveaux consommateurs. Ces nouvelles générations, les « Z ». Pour (re)positionner son entreprise et transformer durablement sa promesse il est de mise de bien comprendre les attentes de ces cibles, de parler le même langage et de respecter leurs attentes. Encore une fois le respect, l’humilité et la solidarité sont les valeurs centrales qui dictent leurs comportements d’achats.

Avoir l’intelligence d’avouer ne pas pouvoir tout maîtriser

Avant de communiquer et de vendre, commençons par revoir notre modèle de l’intérieur. Ayons l’honnêteté intellectuelle d’avouer ne pas savoir tout maitriser, d’avoir besoin des autres. Ayons l’humilité de demander de l’aide, de nous regrouper et de créer de nouvelle solidarité pour engendrer de nouvelles valeurs. Arrêtons de dire que nous « internalisons tout » et que nous sommes « agiles » si nous nous reposons sur le travail de trois sous- traitants et que nous vendons toujours les mêmes choses aux mêmes personnes. Si nous arrivons à créer une culture solidaire, humaine et honnête au sein de nos propres structures nous ouvrons la voie du changement et donnons l’exemple.

Placer l’humain au centre de tout

Il est d’usage d’affirmer que les Français n’aiment pas le changement, qu’ils le craignent, qu’ils n’adoptent les changements et les innovations qu’à reculons. « Les Français et le changement en 2017 », grande étude menée par l’institut CSA pour le groupe Alter&Go, en collaboration avec HEC Paris, montre au contraire que les Français aiment le changement, qu’ils y sont régulièrement confrontés dans leur vie, notamment professionnelle.

Comment changer ? Il serait utopique de penser que de changer son modèle est quelque chose de facile. Évidement plus l’entreprise est jeune et petite et plus elle est malléable.

L’humain doit être le point de départ de toutes les inspirations stratégiques et créatives des entreprises, leurs comportements étant certes complexes mais infiniment inspirants. Pour repositionner une entreprise, un reset mental est obligatoire pour prendre le recul nécessaire à la réflexion. Ainsi, questionnez vos clients et en leurs demandant ce qui leur manquaient le plus dans leurs relations avec les professionnels. « L’humain et la transparence » sont des éléments majeurs de leurs réponses.


Pour en savoir plus sur Humanfish Paris, cliquez-ici

Humanfish Paris - Le 22 oct. 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.