Advertisement
premium2Advertisement
premium1
premium1
Une femme qui fait du shopping
© franckreporter via getty images

Retail & Conso : le temps des retrouvailles ?

Klépierre
Le 26 juin 2020

Plus de 2 semaines après l’ouverture des derniers grands malls et magasins, les français semblent bien décidés à renouer avec leurs habitudes de consommation tout en privilégiant les marques engagées. Quelles sont les « nouvelles » attentes des consos, quelles premières tendances semblent se dessiner ?

La pandémie qui vient de bouleverser la vie de milliards d’individus, semble finalement avoir remis en cause nos modes de consommation mais pas notre envie de consommer pour autant… Alors que nous entrons dans la 7ème semaine de déconfinement, les lieux de shopping comme les grands magasins, les centres commerciaux et les hypermarchés enregistrent une hausse de la fréquentation, de 5 à 10 % chaque semaine dépassant les 100 % de fréquentation habituelle pour certains. Et les files d’attente mises en place à l’entrée des magasins ne freinent pas l’envie de shopper des Français, au contraire les mesures sanitaires ont plutôt tendance à rassurer et faire venir.

Mettre en place des mesures de sécurité sanitaire drastiques

Les centres commerciaux ne doivent pas lésiner sur la sécurité de leurs salariés, des retailers et des visiteurs. La plupart des centres qui sont restés ouverts pendant le confinement - pour donner accès aux commerces de première nécessité - ont mis en place de nombreuses mesures de sécurité permettant de rouvrir pleinement dans des conditions sanitaires optimales :

  • quota de visiteurs mesuré en temps réel
  • mise à disposition de bornes de gel hydro alcoolique
  • sens de circulation
  • port du masque obligatoire ou fortement recommandé selon la taille des centres
  • mise en place de distributeurs automatiques de masques
  • déploiement d’une signalétique spécifique pour faire respecter les gestes barrières et aussi aider les retailers à le faire en boutique

Consommer, oui, mais différemment

Même si les Français semblent retrouver le chemin de leurs magasins préférés, ces semaines de confinement ont aussi fait émerger d’autres envies de consommer avec un attrait particulier pour les marques Made In France, les productions locales ou bien encore les produits de seconde main et plus généralement les marques aux engagements RSE forts. Aussi les mesures de distanciation sociale et la promotion des mobilités douces, se mesurent aux files d’attente devant certaines enseignes du secteur (FNAC – DARTY / GO SPORT / DECATHLON…).

Le commerce éphémère, pour faire émerger les marques œuvrant pour une consommation plus réfléchie

Dans la réponse à ces nouveaux besoins, le commerce éphémère a un rôle à jouer. Format plus agile que le traditionnel bail commercial, le pop-up store s’adresse aussi bien à des enseignes nationales qu’à des acteurs locaux ou encore à des marques ne possédant pas encore de point de vente physique. Rapidité d’implantation, flexibilité sur la durée (de 3 à 35 mois) et placement idéal au cœur des flux constituent ses atouts majeurs.

Déjà 57 % a plébiscité des pop-up stores de marques Made In France et locales dans leurs centres commerciaux avant la crise, les visiteurs accueillent avec beaucoup d’enthousiasme les premières initiatives. Le Made In France avec, par exemple, le pop-up store Les Georgettes, marque de bijoux et accessoires personnalisables fabriqués en France qui s’installe pour 1 an à Val D’Europe. L’engagement, en s’arrêtant sur le pop-up de fabrication de masques, déployés dans 13 centres et dont les bénéfices seront reversés à l’institut Curie. L’adaptation au marché local avec la nouvelle offre Décathlon Rent qui propose la location de vélos à longue durée et sans engagement à Paris et Lyon. Un marché de la mobilité qui, avec le retour de la pratique sportive et l’équipement des foyers en vélo, trottinette et autres moyens de transports alternatifs, explose littéralement. Et quoi de mieux que les allées ou le parking de son centre commercial préféré pour découvrir, tester et adopter une nouvelle marque ?


Pour en savoir plus sur Klépierre, cliquez-ici

Klépierre - Le 26 juin 2020
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.