habillage
Data, industrie, numérique et technologie : indispensable pour l’entreprise de demain ?

Data, industrie, numérique et technologie : indispensable pour l’entreprise de demain ?

Combbase
Le 5 oct. 2020

Big Data, Internet des objets, Intelligence artificielle… la collecte et l’analyse de données en masse sont les enjeux majeurs des années à venir. Les entreprises tout comme les particuliers sont concernés et doivent apprendre à maîtriser ces nouveaux concepts et à « vivre avec ».

Les États-Unis d’Amérique ont leurs GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et les Chinois leurs BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi). L’Europe semble être à la traîne dans la révolution numérique. Comment faire le poids face à des acteurs qui ont des moyens financiers colossaux, qui pèsent sur les orientations en matière de recherche, qui décident de leurs projets planétaires en toute indépendance et qui ouvrent la voie à de nouveaux horizons notamment scientifiques, tel que Elon Musk par exemple ?

Aujourd’hui les données se commercialisent et s’industrialisent, comme l’énergie électrique ou à vapeur durant l’ère industrielle. La data est le nouvel or noir.

Agriculture : mieux suivre le quotidien des exploitations agricoles

Si l’Europe peut sembler être à la traîne derrière ces géants, la Commission Européenne a conscience des enjeux ; elle fait d’ailleurs du numérique l’une de ses trois priorités avec le climat et l’économie pour les années à venir. À défaut d’avoir en Europe des entreprises championnes de la data, la Présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, souhaite que l’utilisation de l’IA et des données soient les « ingrédients » de l'innovation qui doivent nous aideront à trouver des solutions aux enjeux sociétaux actuels, que ce soit dans le domaine de la santé ou de l'agriculture, de la sécurité ou de l'industrie manufacturière.

Un exemple, celui de l’agriculture où l’IA trouve une place utile. Cette dernière a des applications pratiques qui permettent aux agriculteurs de mieux suivre le quotidien de leur exploitation. En effet, certains disposent de drones et de capteurs, utilisant des technologies de machine learning permettant d’analyser en profondeur les données récoltées. Ainsi, certaines applications basées sur la reconnaissance d’images permettent de visualiser le feuillage des plantes grâce à des algorithmes pour ainsi détecter des défauts du sol, la présence d’insectes ravageurs ou de maladies. Données et IA utilisées à bon escient peuvent donc avoir un impact positif sur nos industries et sur nos sociétés, mais cela nécessite de faire des choix stratégiques, d’engager des investissements importants et d’avoir accès à la technologie, ce qui n’est pas le cas de toutes les entreprises.

L'enjeu n'est pas de posséder la dernière technologie mais de garantir son accès à tous

La 5G de réseaux mobiles est dans tous les esprits, qu’ils soient fervents défenseurs ou opposants. Cependant quels sont les enjeux pour les entreprises et les particuliers ? Énormes pour les opérateurs. Alors que pour les particuliers le bon technologique ne sera pas aussi important que le passage de la 2G à la 3G qui a permis, entre autres, d’ajouter Internet aux appels ou celui de la 3G à la 4G qui permis d’avoir des forfaits internet dits “illimités” sur les téléphones. Même si la 5G permettra aux utilisateurs individuels de consulter des vidéos en direct en HD ou de jouer à des jeux vidéos diffusés depuis le cloud, le réel enjeu de cette technologie se situe plutôt du côté des entreprises. Ces dernières pourront ainsi profiter des nouveaux usages accessibles en 5G comme, par exemple, la voiture autonome, le pilotage automatique de certaines industries ou des applications pour des villes dites connectées.

Paradoxe de la mondialisation et du « progrès pour tous ». Certaines campagnes ou petites villes pâtissent parfois encore d’un réseau 4G non déployé et d’une couverture mobile de mauvaise qualité. Comment assurer alors la bonne compétitivité de petites entreprises implantées localement, qui ne peuvent pas envoyer d’emailing à leur base client à cause d’une mauvaise connexion internet !? Le réel enjeu n’est donc pas forcément de posséder la dernière technologie mais de garantir l’accès à la technologie à tous.

Sécurité des données : éviter tout abus et dérive quel que soit le motif

Protéger les données (à caractère personnel) n’est plus aujourd’hui un gros mot. C’est une réalité mais ne nous y trompons pas, les géants du numérique et de la data doivent être surveillés de près, car la tentation de s’arranger avec la Réglementation Européenne (RGPD) est forte. Il en va de la responsabilité du législateur et des entreprises pour que les consommateurs soient effectivement protégés ; ces derniers se doivent d’être vigilants pour éviter tout abus, toute dérive sous quelque motif que ce soit. La sécurité numérique doit être la vraie priorité de la décennie à venir.

Nos sociétés doivent être vigilantes dans les choix technologiques qui sont faits à l’échelle européenne et planétaire. La menace est réelle ; les apprentis sorciers sortent de l’ombre. La « transition numérique » ne doit pas devenir une « mutation numérique » allant jusqu’à envisager de connecter l’homme lui-même, de le transformer en « homme augmenté ». Docteur Jekyll et Mister Hyde avez-vous dit ?


Pour en savoir plus sur  Combbase, cliquez-ici et pour plus de contenus, ici

Combbase - Le 5 oct. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.