premium
premium
Une femme pendant une séance de yoga
© Jasmina007 via Getty Images

Influence éthique : l’avant et l’après Coronavirus

Sampleo
Le 31 mars 2020

L’avenir de l’influence dépend de l’implémentation de la notion d’éthique, un constat mis en lumière depuis le début de la crise actuelle. Seul bémol, la compréhension du mot éthique lui-même semble varier d’un contexte culturel à l’autre.

L’étude multi-pays menée sur « Le futur de l’influence » par Kantar et Sampleo, en 2020 révèle de nombreuses pistes sur le futur de l’influence et notamment sur la signification de cette notion d’éthique.

Montrer son engagement

En effet, la question initiale était simple : « Est-il important pour vous d’avoir un comportement éthique vis-à-vis de vos followers ? ». Parmi les influenceurs nano et micro de France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Brésil, Moyen-Orient, une majorité a répondu : « Oui, très important ». La réponse est claire, sans équivoque. L’enthousiasme oscille alors d’un jovial 57% pour la France à un franc 87% pour l’Espagne.

En 2020, le désir de s’impliquer est unanime et la question ne surprend pas. Interrogés par l’institut Kantar et l’Agence Sampleo, les influenceurs de tout territoire se disent plus que jamais prêts à contribuer. Comme l’explique Raphaël Demnard, DG et co-fondateur de Sampleo « être influenceur éthique est une affaire de déclic ».

Produire des contenus éditoriaux engagés

De fait, l’engagement social marque la création de nombreux contenus éditoriaux très divers à l’instar des :

  • vidéos face-caméra où l’influenceur s’exprime sur ses convictions;
  • tests-produits comme les tops and flops zéro déchet;
  • challenges comportementaux, de type « 1 mois sans gaspillage/plastique/viande »;
  • interviews, qui réunissent plusieurs influenceurs ou un influenceur et un expert sur un sujet;

Définir et revoir ses priorités

« Pourtant les influenceurs ont une vision culturelle différente de l’engagement et de l’éthique », reprend Raphaël Demnard. L’une des grandes surprises de l’étude reste la découverte des multiples sens donnés au terme-même d'influence éthique.

En France ce qui prime, pour l’influenceur, est d’être convaincu par le produit ou la marque qu’il mentionne. Aux Pays-Bas sa priorité est de partager des informations vérifiées alors qu’en Espagne, le plus important est l’engagement des marques. Au Moyen-Orient, il s’agira plutôt de parler d’un produit de la manière la plus authentique possible. Enfin, au Brésil, un influenceur soutiendra plus volontiers une cause (ONG ou association) pour montrer son investissement.

Ces résultats prouvent ainsi une chose : la responsabilité sociale de l'influenceur est moins univoque que prévue. Du moins, jusqu’à ce que la crise sanitaire mondiale vienne redéfinir les priorités de tous.

Faire de l’éthique une raison d’être

Alors que l’influence éthique se traduisait, il y a quelques semaines, par l’envie personnelle d’un influenceur X à protéger l’environnement, elle est aujourd’hui dédiée à protéger l’humain de manière collective contre une menace sanitaire commune. « Le contexte fait aussi que l’éthique soit devenue automatique » ajoute le co-fondateur de Sampleo.

En invitant à la diffusion de messages de soutien pendant le confinement, les créateurs de contenus éthiques et solidaires se sont diversifiés. Chaque possesseur de compte social a l’occasion de s’exprimer un sujet de bien commun en direct. Et donc les marques aussi.

Être un porte-parole, relai de confiance

Souvenez-vous qu’un consommateur préfèrera toujours suivre un influenceur plutôt qu’une page de marque. Ce qu’un influenceur permet quelque soit le budget, la communauté ou la stratégie, c’est de venir renforcer les valeurs déjà présentes dans l’histoire d’une marque pour qu’elles puissent trouver de meilleurs échos dans un contexte où la présence sociale est clef.

L’influenceur, pour cela, est un connecteur, un expert, un facilitateur d’action et de positionnement public pour la bonne cause. Si le futur de l’influence a muté lui aussi avec le Coronavirus, certaines choses restent les mêmes. Les valeurs communautaires finissent toujours pas engager le mieux… les communautés. Misons donc dessus, avec l’influence.


Pour aller plus loin dans votre stratégie d’influence ou en savoir plus sur ces influenceurs prêts à vous aider à communiquer sur votre transition éthique, cliquez ici. 

Pour découvrir l’offre Sampleo et Talent Web Academy et nos dernières campagnes, rendez-vous sur nos sites.

 

Sampleo - Le 31 mars 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.