habillage
Séance photo dans un champ
© Josh Gordon via Unsplash

Biovive : quand une marque bio et vegan collabore avec des micro-influenceurs

Hivency
Le 25 févr. 2020

Biovive, une jeune marque de cosmétiques bio et vegan 100 % Française a eu recours aux micro-influenceurs pour lancer ses premiers produits et faire connaître sa marque. Au bout de 6 mois, on peut déjà affirmer que cette stratégie s’est avérée efficace.

Créée il y a un an par Jean-Louis Poiroux, fondateur et président de Cinq Mondes, la marque éco-responsable Biovive propose des soins inspirés de la gemmothérapie, la science des bourgeons.

Comme beaucoup d’autres marques en phase de lancement, utiliser les réseaux sociaux pour se développer et se faire connaître était la solution idéale. Ainsi, pour accroître sa visibilité et sa communauté et générer des ventes, Biovive a décidé de mettre en place des campagnes d’influence.

Quand le marketing de micro-influence rencontre le marché de la beauté bio

Pour rappel, les micro-influenceurs détiennent entre 5 et 100 000 abonnés sur les réseaux sociaux. Pour les consommateurs, ce sont des prescripteurs de confiance qui sont proches de leur communauté. En effet, ils connaissent leurs abonnés et interagissent avec eux quotidiennement. Les micro-influenceurs permettent d’avoir des contenus qu'il est possible de réutiliser dans le cadre d'une collaboration (fiches produit, vidéos, publicités ou mailings etc...). Travailler avec eux permet également d’obtenir des résultats visibles en seulement quelques semaines, puis de créer une relation étroite et durable avec ses consommateurs.

Se poser les bonnes questions pour obtenir les bons résultats

Après avoir défini les objectifs, les KPIs et les actions envisageables à mettre en place, il faut donc trouver les créateurs de contenu adéquats pour collaborer.

Pour trouver les meilleurs pour elle, ceux qui partagent les mêmes valeurs, la marque Biovive s’est posé ces questions :

  • Les micro-influenceurs ont-ils la même vision que Biovive et sont-ils engagés pour les mêmes causes ?
  • Qui sont leurs abonnés ?
  • Leurs abonnés correspondent-ils à la population que Biovive cible ?

Des campagnes authentiques et une marque proche de ses consommateurs

Tout comme le marché écoresponsable, le marketing d’influence est en expansion (en 2020, le marketing d’influence devrait s’élever à 20 milliards de dollars dans le monde). C’est donc dans l’intérêt d’une marque jeune comme Biovive de suivre cette nouvelle vague prometteuse qui regroupe de nombreuses personnes engagées et avec les mêmes convictions.

Depuis la fin du mois de juillet, 98 micro-influenceurs ont collaboré avec Biovive durant plusieurs campagnes. L’ensemble des publications a touché plus de 800 000 internautes sur Instagram et généré 23 000 likes ainsi que créé de l’interaction avec des milliers de commentaires. Le taux d'engagement de ces campagnes est très bon : 3.27 %.

En plus de ces résultats satisfaisants obtenus en seulement quelques mois et d’une hausse de la notoriété, ces campagnes de micro-influence ont permis à Biovive de savoir si les produits plaisaient aux consommateurs, puis d’obtenir des avis sincères. Rien de tel qu’un partage d’expérience positive pour convaincre un autre utilisateur potentiel.

Campagne influsenceurs Biovive et Hivency Publications créées par des micro-influenceurs de la plateforme Hivency
Crédit photos : @laiitycherie, @noflo38, @worstromance

Et maintenant ?

Depuis, la marque qui a vu sa communauté doubler, continue de collaborer avec des micro-influenceurs. Elle a aussi mis en place d’autres opérations complémentaires comme des jeux concours sur les réseaux sociaux dont certains en partenariat avec d’autres marques. Elle va prochainement proposer aux influenceurs d’offrir des codes promotionnels à leurs abonnés. Intégrer l’influence à sa stratégie 360° leur a permis de créer une expérience complète aux consommateurs et de tisser un lien avec eux.


Pour en savoir plus sur Hivency, cliquez-ici

Hivency - Le 25 févr. 2020
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.