habillage
premium1
premium1
poignée de mains
© Tima Miroshnichenko

Les tendances du recrutement en 2021

Cabinet Robert Half
Le 11 mars 2021

2021 continue d’être une année de reprise et de reconstruction pour les entreprises comme pour les salariés. La tendance mondiale au télétravail, au travail hybride ainsi qu’à la génération de revenus en ligne et issus du e-commerce exerce une influence sur les priorités de recrutement en France.

Le dernier rapport du cabinet de recrutement Robert Half fournit une analyse des tendances actuelles du marché du travail, présente les métiers les plus demandés et explore le développement du télétravail en France.

Le travail hybride et le télétravail en tête de liste

  • La part d’offres d’emploi proposant le travail à distance a été multipliée par 3,6 selon la dernière enquête de Robert Half.
  • Le travail « hybride » domicile / bureau est désormais considéré comme un élément établi du marché du recrutement par 87 % des managers interrogés.
  • La proportion d'offres d'emploi incluant une partie en télétravail a augmenté de +259 % entre mars et novembre 2020, par rapport à la période précédant la crise.
  • Le développement du télétravail est particulièrement soutenu dans le secteur de l'IT et du digital : plus de 3 500 annonces sur le marché français au cours de la période.

Le rapport s’appuie sur une étude réalisée auprès de plus de 300 dirigeants d’entreprises françaises, sur plusieurs sondages en ligne auprès de salariés français, ainsi que sur l’analyse des offres d’emploi publiées avant et pendant la crise.

« L’adoption de stratégies de transformation rapide des talents visant à recruter des collaborateurs plus résilients, adaptables et agiles, reste un impératif pour sortir de la pandémie actuelle. Dans ce qui reste un environnement très dynamique, les employeurs, comme les candidats, doivent faire preuve d’un état d’esprit flexible », analyse Albane Prieto, Director chez Robert Half.

Le télétravail, au cœur des tendances du recrutement en 2021

Le rapport Tendances du recrutement analyse en particulier l’évolution du travail hybride en France : celui-ci est désormais considéré comme une méthode de travail à part entière par la grande majorité des employeurs (87 %) récemment sondés par Robert Half. Selon les dirigeants français, outre la garantie apportée en termes de continuité de l’activité, les principaux avantages des équipes hybrides incluent le maintien de l’agilité de l’entreprise, l’accélération de la transformation numérique et la création d’opportunités favorables à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les salariés.

Ces opinions sont confirmées dans les faits par la hausse importante du nombre d’offres d’emploi en télétravail publiées en ligne par rapport à la période pré-Covid. Dans le cadre d’une analyse comparative nationale des offres publiées entre juin 2019 et novembre 2020, effectuée avec l’appui de Burning Glass Technologies, Robert Half a constaté que :

Le nombre d’offres d’emploi en télétravail a augmenté de 259 % au cours des premiers mois de la pandémie (mars-novembre 2020) par rapport à la période pré-Covid (juin 2019-février 2020).

Un tiers des offres d'emploi publiées post-crise mentionnant le télétravail concernent des postes dans le secteur de l'IT et du digital (+ de 3 500 annonces). « Dans tous les secteurs, les données indiquent que la pandémie a nettement accéléré la transition au télétravail et le développement des emplois hybrides. Cette évolution peut potentiellement bouleverser le marché de l’emploi car elle permet aux employeurs d’accéder à un vivier de talents beaucoup plus large et d’augmenter la diversité de leurs effectifs. Mais, elle va de pair avec un nouvel impératif : il faut s’assurer que les salariés soient bien préparés, car ils doivent plus que jamais être opérationnels dans différents domaines tout en alliant des compétences techniques avec des compétences relationnelles », constate Matt Sigelman, PDG de Burning Glass Technologies.

Top 5 des fonctions qui se prêtent le mieux au télétravail selon les dirigeants français

Pour les DSI :

  1. RSSI
  2. Ingénieur systèmes et réseaux
  3. Ingénieur support applicatif
  4. DevOps
  5. Administration de bases de données

Pour les DAF :

  1. Comptabilité
  2. Gestion de la paie
  3. Contrôle de gestion
  4. Fiscalité
  5. Audit interne

Pour les directeurs généraux :

  1. Responsable RH
  2. Responsable juridique
  3. E-Commerce / Marketing digital
  4. Service clients
  5. Commerciaux

Les salariés anticipent les bénéfices à long terme du télétravail

Ce développement du télétravail se reflète également, côté salarié, dans l’envie de continuer à travailler depuis chez soi une partie de la semaine : si le télétravail imposé et généralisé a pu peser sur certains salariés ces derniers mois, plus de la moitié des salariés sondés (58 %) choisiraient le télétravail comme le principal avantage (hors rémunération) que pourrait leur accorder leur employeur. En pratique, 70 % des salariés souhaitent avoir le choix, à long terme, entre bureau et télétravail. Une large majorité des répondants (68 %) souhaite un équilibre allant d’un à trois jours de télétravail par semaine.

Enfin, cette évolution se traduit également dans le désir inédit, exprimé par de nombreux salariés au niveau international, de se relocaliser : au total, 39 % des salariés interrogés prévoient de déménager dans une autre ville ou un autre pays tout en continuant à travailler à distance. Dans l’ensemble, les perspectives de carrière paraissent favorables aux personnes interrogées par Robert Half : 67 % se déclarent optimistes pour l’année 2021.

5 tendances de recrutement portées par le développement du télétravail

  1. Le vivier de talents va devenir un océan. Alors que les entreprises accordent de plus en plus la priorité au télétravail, elles prennent conscience de tous les avantages offerts par un recrutement étendu hors de leur région. En collaborant avec un cabinet de recrutement, les responsables du recrutement peuvent éviter de se retrouver noyés sous un flot de CV et bénéficier d’un accès direct aux meilleurs candidats, quelle que soit leur région.
  2. Un salaire et des avantages compétitifs restent des impératifs. Les professionnels qui possèdent des compétences demandées savent qu’ils ont toujours le choix. Les employeurs doivent comprendre qu’il leur faut proposer des salaires et des avantages compétitifs pour retenir leurs salariés clés, mais également pour attirer et fidéliser les meilleurs candidats.
  3. Les investissements changent. Les entreprises réorientent leur budget vers les technologies qui permettent de sécuriser le télétravail et de fluidifier la collaboration, ainsi que vers des programmes et avantages dédiés à la santé et au bien-être de leurs salariés.
  4. De nouvelles compétences « hybrides » émergent. Les employeurs exigent de plus en plus des candidats qu’ils possèdent de nouveaux ensembles de compétences pour faire face à l’évolution de la pandémie. Les compétences techniques et spécialisées doivent s’accompagner d’une expertise relationnelle plus axée sur l’humain pour former de nouvelles compétences « hybrides », étayées par l’utilisation des nouvelles technologies.
  5. L’efficacité de l’intégration et de l’offboarding à distance revêt une importance stratégique. Dans beaucoup d’entreprises, l’intégration virtuelle a déjà remplacé le processus d’orientation en présentiel, mais les employeurs doivent aussi reconsidérer leur manière de gérer le départ des salariés à distance.

 

Méthodologie :

Robert Half a commandé une enquête réalisée auprès de 1 500 dirigeants à l’aide d’une méthodologie de collecte de données en ligne au cours du mois de novembre 2020. Celle-ci incluait 300 sondés en France, en Belgique, au Brésil, en Allemagne et au Royaume-Uni. Des directeurs généraux, des directeurs financiers et des directeurs informatiques en charge du recrutement au sein de petites (50 à 249 salariés), moyennes (250 à 499 salariés) et grandes entreprises (plus de 500 salariés) publiques, privées et cotées en bourse figurent au nombre des personnes interrogées.

Les données relatives aux salariés citées dans le rapport Tendances du recrutement de Robert Half regroupent les résultats des sondages en ligne menés en France, en Australie, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Brésil et au Chili entre novembre 2020 et janvier 2021.

Les offres d’emploi en télétravail disponibles en France ont été compilées et analysées pour les périodes juin 2019-février 2020 et mars-novembre 2020 sur la base des offres d’emploi publiées en ligne. Cette analyse a été réalisée par Burning Glass Technologies en janvier 2021.

Cabinet Robert Half - Le 11 mars 2021
À lire aussi