Comment améliorer le confort numérique des employés

Citrix

Si les initiatives d’amélioration de la qualité de vie des collaborateurs sont légion, leur confort numérique est encore bien trop souvent négligé, et c’est leur productivité et celle de l’entreprise qui en pâtissent, particulièrement dans un contexte de travail à distance, comme c'est le cas actuellement.

Bureaux accueillants, snacks et apéros ne suffisent pas à satisfaire un employé

La satisfaction du collaborateur réside dans l’équilibre entre ses attentes concernant son lieu de travail et l’environnement de travail fourni par son employeur. Mais si en théorie cet équilibre semble plutôt simple à atteindre, les attentes personnelles des salariés, qui peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre, représentent un défi de taille. Les entreprises – qu’il s’agisse de la direction, des RH ou de l’IT- se doivent d’identifier ce socle commun d’attentes, de l’évaluer et de mettre en place des actions concrètes en fonction des résultats.

Depuis quelques années, on parle beaucoup de « QVT » ou « Qualité de Vie au Travail ». Cette notion regroupe l’ensemble des actions mesurables visant à lier amélioration des conditions de travail des salariés avec performance de l’entreprise. Une vraie stratégie de QVT est un véritable atout de performance dont les entreprises commencent à saisir les enjeux et ces nouvelles méthodes de travail sont indéniablement liées aux nouveaux usages et aux nouvelles technologies.

Outre les bureaux accueillants, les snacks à volonté et évènements de team building, ce défi de l’amélioration de la qualité de vie au travail s’est amplifié et s’étend à tous les aspects de l’entreprise : les collaborateurs d’aujourd’hui s’attendent à ce que leur environnement informatique soit aussi performant et simple que les appareils et applications grand public qu’ils utilisent dans leur vie privée.

Créer un environnement informatique engageant pour les employés

En France, un salarié sur quatre se dit satisfait de l’environnement informatique de son entreprise. En effet, les appareils et les services cloud utilisés au quotidien dans notre vie privée sont devenus pour la majorité la référence en termes d’expérience technologique. Et si les enjeux de la consumérisation de l’IT ne datent pas d’hier pour les entreprises, le débat atteint aujourd’hui de nouveaux sommets. La raison ? L’année prochaine, les générations Y et Z, qui ont grandi avec ces appareils intelligents et une quantité incroyable d’applications et de services cloud, représenteront environ la moitié de la masse salariale du globe !

Pour assurer leur avenir et prospérer, les entreprises n’auront donc d’autre choix que de combler les attentes de cette nouvelle génération de collaborateurs en proposant une expérience remarquable, sous peine de n’attirer aucun nouveau talent. Dans un environnement de travail de plus en plus digitalisé, les entreprises doivent donc à tout prix se recentrer sur leurs salariés, leur expérience de travail, et sur la façon dont elles les mobilisent.

En effet, d’après une étude récente, les entreprises dont les salariés se sentent mobilisés et engagés sont 20 % plus productives et 21 % plus rentables que les autres. Cette même étude révèle que 67 % des salariés ne sont pas engagés au travail et que 18 % d’entre eux sont même « activement désengagés ». L’insatisfaction du salarié représente le plus gros frein à son engagement : les lenteurs réseau, les infrastructures IT dépassées, les heures passées à essayer de trouver la bonne information dans des centaines de référentiels de données : tout cela participe à la création d’un environnement de travail frustrant pour l’employé qui contribue à la diminution de sa productivité.

Avoir la même considération numérique pour les employés et les clients

Pour augmenter cette productivité de la manière la plus efficace possible, les entreprises doivent instaurer un environnement de travail agile, positif et harmonieux. L’approche la plus cohérente consiste à traiter ses salariés comme ses propres clients en leur fournissant la meilleure expérience possible sur le plan technique, afin de garantir des parcours et des expériences numériques homogènes et simples.

C’est dans ce cas de figure que les environnements de travail intelligents sont essentiels : ils appliquent la simplicité technologique offerte au consommateur au monde de l’informatique d’entreprise. Les employés peuvent ainsi travailler où et quand ils le souhaitent, et sur l’appareil de leur choix. Ils regroupent toutes les applications et les données dans une seule et même interface d’identification, évitant ainsi l’accumulation d’identifiants et de mots de passe, source de nombreuses confusions et frustrations pour les utilisateurs finaux. Avant tout, cette technologie innovante repose sur l’apprentissage automatique et l’IA pour simplifier les parcours numériques du quotidien, ce qui réduit l’insatisfaction, accélère l’activité et augmente la productivité. Le temps passé à effectuer nombre de tâches récurrentes qui empiètent sur une journée de travail est donc réduit.


Pour en savoir plus sur Citrix, cliquez-ici

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.