Progressive Web Apps : le futur du développement web mobile ?

Medialibs

Les Progressive Web Apps servent à faire fonctionner une application web comme une application mobile. Dans le cas des Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB), l’objectif des PWA était de diffuser plus largement l’utilisation de l’intranet à ses utilisateurs.

Généraliser l’utilisation web de l’intranet

Les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment (LCA-FFB) constituent la première organisation représentative de la construction immobilière en France. La LCA-FFB utilise un intranet de type réseau social pour animer ses adhérents et ses partenaires. Toutefois, son utilisation est en dessous des prévisions fixées ! L'objectif était donc de trouver une solution digitale permettant de diffuser plus largement l’utilisation de l’intranet à ses utilisateurs. Le principal frein identifié réside dans son accès exclusivement en web qui ne correspond pas aux habitudes de consommation des réseaux sociaux.

Progressive Web Apps : de nombreux avantages

Pour pallier ce problème, LCA-FFB a ainsi souhaité se tourner vers la programmation des Progressive Web Apps (PWA). En effet, elles représentent un gain de temps et d’argent comparé au développement d’applications mobiles. Une PWA permet le développement d’un site web traditionnel ainsi que d'une application compatible avec tout type de plateforme, de manière simultanée. Autres avantages, celle-ci ne requiert ni installation ni mise à jour. Elle utilise moins de ressources qu'une application mobile, à performance égale.

Tout comme une application mobile traditionnelle, la PWA permet le push des notifications, la géolocalisation, l'utilisation de la caméra et du microphone... Toutefois, il est important de souligner que certaines de ces fonctionnalités ne pourront pas être supportées par tous les navigateurs web (Safari, Edge, Firefox, Opéra...) et être compatibles avec iOS.

Identification des contraintes et recherche de solutions

La LCA-FFB ayant un budget limité, il était impossible de développer des applications mobiles. De plus, une version responsive du web avait déjà été développée, mais était peu utilisée. Actuellement, les collaborateurs utilisent majoritairement le smartphone pour accéder à leurs réseaux sociaux, via des applications dédiées. En vue de leur nombre important, le panel de mobiles utilisé est très large, de même pour les systèmes d’exploitation et les navigateurs.

C’est ainsi que le développement d’une PWA a été envisagé. Permettant à n’importe quel utilisateur de l’intranet de télécharger l’application sur son écran d’accueil depuis la page web, elle apparaissait comme la solution adéquate. D’ailleurs, elle s’affranchit des contraintes liées à la diversité des technologies. Elle permet en outre le développement rapide d’une solution mobile et donc d’obtenir un outil accessible sur support mobile, à coût réduit. La PWA se comporte, à peu de chose près, comme n’importe quelle application. Sa principale particularité réside dans le fait que son téléchargement s’effectue sur la page web directement et non depuis les stores traditionnels.

Une app aussi intuitive qu’une app mobile

Avec la PWA, l’application développée est aussi fonctionnelle, intuitive et user friendly qu’une application mobile. Techniquement fiable et sécurisée, elle est administrable depuis le même back-office que le site web. Malgré un budget serré, LCA-FFB s’est doté de sa propre application mobile pour son intranet.

Avec un coût moins élevé qu'une application mobile traditionnelle, les PWA permettent de retrouver les mêmes caractéristiques avec autant de fiabilité et de sécurité. Elles se chargent rapidement, même, avec une connexion faible ou inexistante et permettent un engagement plus important grâce aux notifications.


Pour en savoir plus sur Medialibs, cliquez-ici

À lire aussi

Ce site utilise Google Analytics.