habillage
premium1
premium1
Un ordinateur cassé
© francisblack

Comprendre l'éco-conception numérique pour réduire son empreinte environnementale

Eleven Labs
Le 11 juin 2021

De plus en plus démocratisé dans notre société, l’éco-conception est connue principalement dans la conception de biens matériels (matières premières et énergie utilisées pour les produire, emballages, recyclage…). Mais qu’en est-il du développement des produits et services numériques ?

C’est une question qui est encore peu abordée dans notre domaine, sûrement par méconnaissance du sujet, aussi bien chez les développeurs que dans les entreprises.

Qu’est-ce que l’éco-conception ♺ ?

Définition 🔍

L’éco-conception va concerner l’ensemble du cycle de vie du produit. De la récolte des besoins utilisateurs, en passant par le design et maquettage, la mise en place de l’architecture technique jusqu’à la maintenance du produit, l’éco-conception va viser à réduire l’impact sur l’environnement.

Tous les acteurs sont donc concernés : Designer, Product Owner, Architectes, Développeurs… sans oublier le client ! 

État des lieux 🏠

L’équipe de Green IT propose deux rapports sur l’impact du numérique et détaille par catégorie les plus gros consommateurs de ressources et d’énergie en France :

  1. les équipements des utilisateurs : 64 à 91 % de la consommation
  2. les réseaux : 5 à 21 % 
  3. les data centers : 4 à 15 %

Nous pouvons penser que la majorité de la pollution provient de l’électricité nécessaire au fonctionnement des produits et services informatiques, mais c’est en réalité la fabrication du matériel qui est la plus impactante. C’est donc l'axe majeur sur lequel travailler pour réduire l'impact écologique du numérique.

Concevoir des applications numériques moins gourmandes et rationaliser l'intégration de fonctionnalités peut y contribuer. Les utilisateurs de nos services numériques pourront garder plus longtemps leurs équipements. C'est un effort collectif à produire qui peut permettre de réduire le phénomène d’obsolescence programmée de nos équipements tout en favorisant l'inclusion numérique.

Comment éco-concevoir 🔨 ?

À l’étape du recueil des besoins

On pourra commencer par se poser les questions suivantes :

  • Est-ce que cette fonctionnalité est utile ou superflue ?
  • Est-ce que le besoin peut être simplifié, plus sobre ?

Sur une application existante, on pourra par exemple mesurer le taux d’utilisation des différentes fonctionnalités et commencer par désactiver les fonctionnalités non utilisées.

À l’étape de conception des interfaces

On pourra réfléchir à optimiser le design et le parcours sur l’interface avec quelques réflexes simples :

  • Optimiser au maximum le nombre d’écrans et d’étapes pour réduire le nombre de pages et d’éléments à charger.
  • Penser responsive dès le design des interfaces pour éviter la duplication des pages et des contenus. On préférera ainsi concevoir en mobile first puis adapter au Desktop.
  • Opter pour un design épuré pour une meilleure lisibilité et accessibilité de votre site. Privilégier par exemple les icônes aux images, limiter les images lourdes, éviter au maximum les animations, vidéos, GIF. 
  • Bien penser le contenu et le découpage des encarts de texte pour faciliter la lecture et améliorer l’accessibilité (plus d’infos dans l’article UX WRITING : Introduction et bonnes pratiques)
  • Limiter le nombre de polices et de couleurs utilisées

À l’étape de conception technique

Il conviendra de challenger régulièrement, avec l’équipe de développement, les aspects fonctionnels et techniques :

  • A-t-on besoin de toutes ces données ? Qualifier la donnée allégera votre UX et vos bases de données.
  • A-t-on besoin que la fonctionnalité soit en temps réel ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez passer par de l’asynchrone, avec RabbitMQ par exemple.
  • Peut-on favoriser un moteur de recherche/filtres ?
  • Peut-on utiliser une pagination plutôt qu’un scroll infini (qui inciterait l’utilisateur à charger plus de contenus) ?

Pour aller plus loin, on vous conseille de consulter ce Trello sur la performance et l’éco-conception.

Au-delà de l’impact environnemental, quels bénéfices mesurables ? 📏

  • Bon pour l’expérience utilisateur : côté fonctionnel et design “Less is more”. En réduisant le nombre de fonctionnalités et en simplifiant les interfaces, on sert l’utilisateur en lui permettant une utilisation qui va à l’essentiel !
  • Bon pour l’accessibilité : le contenu est simplifié, optimisé et ainsi accessible facilement et rapidement mais également par un public plus élargi !
  • Bon pour votre taux de rebond : en allégeant les temps de chargement, vous améliorez l’expérience utilisateur et avez plus de chance de convertir vos prospects et de fidéliser vos clients !
  • Bon pour votre référencement : le contenu est plus accessible, le SEO est optimisé, le moteur de recherche vous le rendra bien en vous donnant une meilleure visibilité !
  • Bon pour votre image : tout comme les entreprises de biens matériels soignent leur politique RSE, soyez les pionniers du low-tech, vos utilisateurs vous le rendront !
  • Et enfin bon pour votre porte-monnaie ! On développe moins de fonctionnalités inutiles, on réduit les coûts de développement et les coûts d’infrastructure.

Pour en savoir plus sur Eleven Labs, cliquez-ici et pour plus de contenus, cliquez-ici

Eleven Labs - Le 11 juin 2021
À lire aussi
premium2
premium2