habillage
Une jeune femme qui sourit devant son écran d'ordinateur

Le persona UX : l’outil idéal pour se mettre dans la peau de vos utilisateurs

LEMON INTERACTIVE
Le 13 avr. 2021

Lorsqu’on démarre l’analyse d’une expérience utilisateur sur un site web, il est nécessaire de concevoir chaque site avec la vision de la personne derrière son écran. Pour ce faire, de multiples leviers peuvent être utilisés, comme le persona.

Comprendre le persona UX en une définition

Le plus facile pour appréhender la notion de persona, c’est d’abord de la voir sous une forme personnelle : si vous deviez vous présenter, que diriez-vous ? Probablement en donnant votre prénom, âge, travail… La création d’un persona commence aussi par-là mais va beaucoup plus loin : il faut prendre la vision d’un utilisateur qui doit utiliser un produit/service.

L’objectif est de se projeter dans la peau d’un utilisateur et de se poser les bonnes questions selon son profil, celles qui permettent de concevoir un produit qui répondra à ses attentes. Ainsi, on crée une fiche de cet utilisateur, on le nomme, on lui donne un âge, on le personnifie pour prendre son point de vue au lieu du nôtre. Cette fiche comprend à la fois la petite présentation du persona mais surtout plusieurs critères qui en découlent :

Pourquoi ces choix de critère ?

Comme montré ci-dessus, les caractéristiques recherchées pour un persona UX sont spécifiques à l’idée de cerner l’utilisateur dans son lien avec le produit et ce qui peut graviter autour :

Ses besoins :

En rapport relativement proche avec le produit, de quoi l’utilisateur a-t-il besoin ? Qu’est-ce qu’il désire le plus ? Quels sont les questionnements qu’il peut avoir sur le produit ?

Ses sentiments :

Quel est son ressenti sur son expérience du produit ? Qu’est-ce qui compte le plus pour lui dans son utilisation ?

Ses influences :

Par quoi l’utilisateur est-il influencé dans sa vie et qui joue sur ses comportements et choix de produit ? Que cela soit des personnes, des choses, des lieux, des réseaux…

Ses points douloureux :

Il y a toujours des aspects qui peuvent bloquer, stopper l’utilisateur dans son usage ou achat d’un produit. Quels sont ces points de blocage qu’il espère surmonter ?

But général :

Qu’est-ce que notre utilisateur veut finalement réaliser avec notre produit ? Quel est son but ultime en l’achetant ?

En ajoutant la rapide présentation du persona, nous avons ici les six points principaux pour avoir une bonne fiche persona, permettant de véritablement mettre le doigt sur votre problématique utilisateur : ce qu’il aime ou non, ce qu’il veut ou non, tout l’objectif réside dans cet équilibre entre lui et le produit voulu.

Cependant même si ces critères sont les plus pertinents et utilisés, les fiches peuvent varier selon l’envie d’aller plus ou moins loin dans la description (l’important étant de ne pas trop en faire, le persona doit rester clair et tenir en une page). Certains ajoutent une biographie plus détaillée du persona, des traits de personnalité, des marques préférées...

Les bonnes pratiques 

Premièrement, il faut rappeler qu’il ne faut pas construire qu’un seul persona : le risque serait d’avoir quelqu’un ressemblant un peu trop à ce qu’on attendrait de l'utilisateur parfait, alors qu’il faut aussi envisager ceux pour lesquels le produit, l’interface… Ne correspondraient pas. Il en faut donc plusieurs si l’on souhaite avoir les idées claires.

De même, pour le persona UX comme pour celui du marketing, la création ne doit pas être basée à 100% sur du fictif : il faut au préalable avoir réalisé un travail d’observation, d’immersion, d’audit, d’interviews… Dont résulteront les personas. C’est le bilan d’une analyse préalable des utilisateurs et non l’inverse.

La différence entre persona UX et marketing

Pour comprendre la différence entre les deux, il ne faut pas s’intéresser à la forme qui reste globalement similaire entre les deux, il faut se pencher sur l’objectif final : 

Les personas UX servent à représenter de futurs utilisateurs du produit, ils doivent donner une idée de ce qui est à modifier ou améliorer pour que l'expérience soit parfaite. 

De l’autre point de vue, les personas marketing ne servent que de base aux équipes pour se donner des groupes cibles à viser, ils sont là pour adapter le message marketing à des cibles spécifiques. 

La création de personas UX s’intéresse à tous les potentiels utilisateurs, le marketing ne l’utilise qu’en termes de personnalisation, d’adaptation à la cible.

Le persona n’est qu’un outil parmi ceux qui peuvent être utilisés pour comprendre son utilisateur, mais il a l’avantage de cadrer la vision des personnes derrière l’écran, de ceux qui naviguent sur notre site. Connaître ce qu’ils veulent, ce qu’ils aiment, ce qui les bloquent. On n’a plus qu’à vous souhaiter de bonnes fiches (et que vous soyez inspirés sur les prénoms) !

Pour en savoir plus sur Lemon Interactive, cliquez-ici

LEMON INTERACTIVE - Le 13 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2