habillage
premium1
premium1
Une personne avec un casque VR
© Drew Graham - unsplash

La Creative Technology en 7 principes

Idean
Le 1 mars 2021

La Creative Technology propose d'envisager la tech sous un angle favorisant et augmentant la créativité et la valeur des produits et services conçus. Quels sont les principes clés à mettre en œuvre pour une entreprise souhaitant adopter cette vision créative de la technologie ?

L’expérience utilisateur idéale est possible grâce à l’alliance de deux forces et deux catégories de talents : les Design Creatives qui placent l’humain, la diversité et la durabilité au cœur de la conception; et les Creative Technologists, qui donnent vie à cette conception. En effet, dans notre monde numérique, le design sans technologie serait l’équivalent d’une très belle voiture... sans moteur.

#1 Garder un temps d’avance

L’évolution rapide du numérique impose d’être à la pointe des technologies émergentes pour davantage d’innovation, d’efficacité, une meilleure collaboration tech/design, etc. Geoffrey A. Moore propose une courbe d’adoption des technologies, qui permet d’évaluer la maturité technologique d’une entreprise. Le rôle d’un Creative Technologist est d’évangéliser son entreprise ou ses clients aux nouvelles technologies, d’identifier avec eux les leviers émergents d’innovation et de les positionner comme Innovators ou Early Adopters, afin de garder un temps d’avance sur leurs concurrents.

#2 Le code est un actif

Les entreprises investissent du temps, de l’argent et un savoir-faire technique et/ou commercial dans le développement de leurs assets digitaux. Le code “encapsule” donc des éléments différenciants et stratégiques. Il est crucial d’y accorder un soin particulier : chaque ligne de code est un actif potentiel, un morceau de propriété intellectuelle critique. L’objectif est donc que le client puisse maintenir cet actif efficacement et garder le contrôle de sa propriété intellectuelle, notamment grâce à l’utilisation de composants et frameworks Open Source.

#3 Construire une stratégie de stack

Le choix d'une stack technique est une décision stratégique : nul besoin de se précipiter dans la dernière techno à la mode, mais il faut s’assurer que cette stack vous permet de rester à la pointe de l'innovation et la challenger / mettre à jour régulièrement.

Une stack doit être évolutive afin d’exploiter les dernières innovations et cohérente pour pouvoir s’aligner avec la stratégie de l’entreprise. Elle doit également être attractive pour les talents et permettre de les fidéliser, car les développeurs talentueux savent aujourd’hui gérer de manière précise et proactive leurs compétences et leur  employabilité.

Le choix des composants de la stack doit garantir la maîtrise de la propriété intellectuelle du code. Les entreprises doivent toutes devenir à des degrés divers des Software Companies et la maîtrise de leurs actifs logiciels aura un impact direct sur leur valorisation.

La stack doit aussi offrir de nouvelles possibilités de créativité à chaque étape de la chaîne de valeur : interactions, transactions, scalabilité, modules d’intelligence artificielle, etc.

Enfin, l’émergence de nouvelles stacks, telles que le fullstack JavaScript, ouvre de nouvelles possibilités pour rendre le code plus fluide et le positionner là où cela crée le plus de valeur, “at the Edge”, en proximité avec les clients sur les smartphones et les nouveaux devices ou bien dans le Cloud.

#4 Une seule architecture, orientée business

Afin de maximiser la créativité et d'augmenter le débit d'innovation, les Creative Technologists recherchent constamment l'alignement parfait avec la vision produit. L’architecture est la pierre angulaire de cette démarche d’alignement, car elle met en place une modularité et un langage commun entre les équipes produit, design et techniques permettant de nommer ces modules de manière univoque. Cette Lingua Franca facilite la compréhension mutuelle entre les équipes et permet de mettre en service des innovations à un rythme accéléré.

#5 Désirable, réalisable, viable, soutenable

Grâce au travail en équipes interfonctionnelles (business x produit x design x tech x data), les Creative Technologists peuvent d’aller au-delà de la maîtrise du “comment” concevoir un produit. Ils sont attentifs au “quoi” visé par l’équipe produit, tout en ayant conscience du “pourquoi” l’équipe business veut atteindre cet objectif, ce qui devient crucial à une époque où la soutenabilité et la quête de sens sont des préoccupations clés. Cet état d’esprit permet de concevoir un produit à la fois désirable, réalisable, viable et soutenable.

#6 La créativité décuple les performances

La technologie étant devenue un élément crucial d’innovation et de rétention des clients, les entreprises doivent y consacrer des investissements importants pour rester compétitives.

Les Pure Players tels que Netflix ont mesuré un facteur de productivité x10 grâce à une approche créative de la technologie, contre un facteur x2 avec une approche industrielle classique.

#7 Rechercher la densité de talents

Pour obtenir le maximum d’impact sur les projets digitaux, les Pure Players favorisent toujours la densité des talents et non la quantité. Lorsque les équipes produit, design et tech collaborent ensemble de manière fluide et avec un haut niveau d’expertise, vous atteignez une vélocité optimale et un regard croisé sur le projet, où chaque métier amène un angle de vue qui enrichit celui de ses collègues.

Finalement, le mantra de Netflix, dans son célèbre mémo « Freedom & Responsibility  Culture » est on ne peut plus juste: "Un lieu de travail idéal est constitué de collègues épatants".

Idean - Le 1 mars 2021
À lire aussi