habillage
premium 1
premium 1
Comment la Data favorise la mobilité au sein de l’entreprise ?
© nortonrsx via getty images

Comment la Data favorise la mobilité au sein de l’entreprise ?

Data Project
Le 1 sept. 2020

Alors que nous plongeant dans l’ère de l’ultra-mobilité en transformant toute une génération en digital nomads. Comment les spécialistes de la data répondent-ils aux nouveaux besoins des entreprises en termes de mobilité ?

L’ère de la spécialisation : créer des applications dédiées pour répondre à chaque besoin

Les solutions technologiques qui sont mises à notre disposition sont de plus en plus modernes et nous permettent d’être toujours plus productifs à distance. Et ce, notamment grâce à la généralisation de l’utilisation des tablettes et surtout des smartphones dans le secteur professionnel. Des applications dédiées, pour chaque support, sont d’ailleurs pensées spécifiquement pour répondre aux besoins liés à la mobilité et au distanciel. Les contraintes inhérentes à la mobilité comme le temps, la compréhension rapide, le besoin de concentration sont parfaitement gérées par ces applications. Les données sont accessibles rapidement, le design est intuitif et chaque application est dédiée à une tâche unique. En exemple, les applications de visioconférence proposées par Google meets ou Zoom qui, par leur simplicité d’utilisation et leur stabilité, répondent en partie aux problématiques actuelles rencontrées par les salariés dans le cadre du télétravail.

Data et mobilité : mettre à contribution les spécialistes de la data et les DSI

L'apparition et la généralisation de ces solutions ont été rendues possible par le travail des experts de la Data et les DSI. Ces derniers ont permis la sécurisation des données internes ainsi que le contrôle des accès afin d'équiper les télétravailleurs d’outils fiables leur permettant le travail à distance, avec les mêmes niveaux de qualité et d’exigence qu’en entreprise.

Ils ont également contribué à permettre aux entreprises d’amorcer leur transformation numérique, en développant par exemple des activités en ligne avec le e-commerce, les plateformes data automation (...) et ainsi, de répondre aux nouveaux besoins et aux comportements des consommateurs.

Mobilité et data, respecter la réglementation

Mobilité et data, nous l’avons vu vont de pair dans notre monde actuel. Mais cela n’en reste pas moins un sujet sensible qui s’appuie sur une recherche et une exploitation incessante des datas (bases de données clients, open data, analyse du parcours clients …), sur la nécessité de respecter la réglementation (notamment la protection des données : le RGPD). Enfin, mobilité et data supposent des investissements technologiques très importants (hébergement de bases de données, intégration / migration d’un CRM, mise en place d’un ERP, développement de solutions data automation…). Autant d’enjeux qui supposent souvent l’intervention des spécialistes de la data, pour accompagner les équipes internes dans la gestion de leurs projets.

Au-delà du télétravail, les champs d’application sont très variés avec notamment - en focus - la voiture connectée, les autres objets connectés, la logistique et le transport 4.0.

Le transport 4.0 : l’exemple du modèle Amazon entre force et faiblesse

En termes de mobilité, les GAFAM sont « hyperactifs » et cherchent en permanence à se réinventer pour conserver toujours une longueur d’avance. En matière de logistique et transport 4.0, Amazon est le leader mondial. Pour garantir des délais imbattables et trouver le meilleur transporteur pour livrer ses colis, Amazon mise sur ses algorithmes (lieu de livraison, type de produit, urgence de la livraison…). Amazon dispose déjà de toutes les données sur les objets à livrer avant même de commencer le transport…

A contrario, l’avènement du Big data dans ce secteur ne rime pas avec réduction du bilan carbone. Selon le site Axios, le développement d’offres de livraison ultra-rapide comme Amazon Prime aurait fait grimper en flèche les émissions de gaz à effet de serre et généré l’équivalent de la pollution émise par 7 millions de voitures...

Même si la pandémie a mis un coup d’arrêt au développement du tout numérique, les enjeux financiers, technologiques, scientifiques de la mobilité restent très élevés ; le métier de la data a de (très) beaux jours devant lui… Mais seulement pour ceux qui auront vécu leur propre transformation numérique et qui auront su s’adapter à des nouveaux comportements et répondre à de nouveaux besoins nés du Covid-19.


Pour en savoir plus sur Data Project, cliquez-ici  et pour plus de contenus, cliquez-ici 

Data Project - Le 1 sept. 2020
premium2
habillage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.