habillage
Captures d'écrans de l'interface Facebook Libra
© Facebook

Facebook dévoile sa crypto-monnaie Libra

Le 18 juin 2019

Facebook a enfin révélé les détails de sa nouvelle crypto-monnaie Libra. Un service de paiement mondial qui permettra de faire des achats ou d'envoyer de l'argent, sans compte bancaire.

La plateforme sociale vient d'annoncer officiellement le déploiement de son service de paiement nommé Libra au cours de l’année 2020. Le service apporte plusieurs fonctionnalités semblables à d’autres services de paiement comme Lydia ou encore Paypal. On retrouve notamment la possibilité de payer dans les commerces physiques et en ligne. Pour cela, il suffira d’utiliser le portefeuille Calibra de Facebook qui sera intégré à WhatsAppMessenger ainsi qu'à l'application Facebook.

Facebook ne dirige pas seul 

Pour ceux qui s'inquiètent de la puissance qu'une monnaie conférera au réseau social, bonne nouvelle, Facebook ne contrôlera pas seul la crypto-monnaie Libra. Le système sera commandé par l’ensemble des membres-fondateurs de l'ONG Libra Association. Parmi les investisseurs, on retrouve Visa, Uber ou encore l’entreprise de Xavier Niel, Iliad (Free). Chacun a investi au minimum 10 millions de dollars dans le projet. L'association fera la promotion de la blockchain et de la plateforme de développement Libra open-source avec son propre langage de programmation, Move. Son but sera d’inciter les entreprises à adopter Libra comme service de paiement. Les clients qui utiliseront la crypto-monnaie de Facebook pourront également bénéficier de certaines réductions

Une protection des données assurée par Calibra 

En parallèle, Facebook lance une filiale appelée Calibra qui gèrera les transactions cryptographiques et protègera la vie privée des utilisateurs. Ainsi, les données de paiement seront indépendantes des données sur Facebook. La véritable identité des utilisateurs ne devrait donc pas être liée à leurs transactions publiquement visibles.

1,7 milliard d’individus n'ont pas de compte bancaire

La cible de Facebook ? Les 1,7 milliard d’individus ne possédant pas de compte bancaire, en particulier dans le pays en développement. En effet, être en possession d’un compte bancaire n’est pas obligatoire pour utiliser le service. Une fonctionnalité de Libra qui permet à Facebook de se démarquer de la concurrence existante. Enfin, Libra devrait être plus stable que le Bitcoin, au même titre que l’euro ou le dollar.

Simon Offen - Le 18 juin 2019
premium2
premium2