habillage
La planète Terre vue du ciel
© NicoElNino via gettyimagess

5 choses concrètes que la data apporte à un dirigeant

ZOL
Le 17 déc. 2020

La valorisation des données s’impose aujourd’hui comme un véritable actif au service de l’entreprise. Donner de la cohérence aux données brutes pour en extraire une connaissance approfondie de ses collaborateurs, ses clients et ses concurrents doit être au cœur des préoccupations des chefs d’entreprise.

Par Marine Dutrieux, spécialiste data au sein de l'agence ZOL

Malgré l’engouement foudroyant pour la data science, peu de secteurs parviennent encore à valoriser leurs données. Détecter et faire remonter la data stratégique est pourtant à la portée de toutes les organisations. L’astuce c’est de parvenir à rendre la data accessible et activable. Autrement dit à faire parler des données afin d’identifier des leviers d’accélération concrets.

1 - RH : la data vous permet de mieux connaître vos collaborateurs

L’exploitation de la data permet de développer des analyses prédictives pour les ressources humaines. La data permet par exemple de mieux gérer le turn over : il est possible de prédire, à partir de données (nombre d’années de présence dans l’entreprise comparé à celui de profils similaires ayant quitté l’entreprise, rémunération comparée à celle des travailleurs de niveau équivalent des entreprises concurrentes, formations et diplômes acquis...etc), le départ d’un collaborateur avant même que ce dernier ne songe encore à quitter l’entreprise, permettant ainsi la mise en place de leviers de fidélisation.

2 - Trésorerie : la data vous permet de limiter vos pertes financières

La crise entraîne un ralentissement de l'activité économique mettant en danger la trésorerie des entreprises. Il est possible de maîtriser de manière proactive votre trésorerie. Pour ce faire, vous pouvez monitorer certaines données financières de vos clients, prospects et partenaires (infogreffe, societe.com, Amadeus…) et analyser les commentaires et mentions de ladite organisation qui circulent sur les réseaux sociaux et sur le web, afin de vérifier leur santé financière et leur réputation. Une démarche data vous permet aussi d’identifier les pertes potentielles de clients : analyser les facteurs de départ (ex : risque élevé sur les clients avec 3 ans d’ancienneté qui ont contacté 2 fois le service client pour une problématique redondante) vous permet ainsi de limiter votre perte business et de contrôler votre churn rate en activant des leviers. Il coûte beaucoup plus cher d’aller en de nouveaux clients que de retenir les existants.

3 - Marché : la data vous permet de mieux connaître votre marché et vos concurrents

Créatrice d'avantage concurrentiel, la data améliore votre capacité d'anticipation en vous permettant d'identifier les innovations qui vont disrupter votre marché et donc des opportunités potentielles. Comment ? En écoutant le web… sur votre secteur par exemple : quelles sont les entreprises émergentes ou en forte croissance qui proposent des services similaires ? La concurrence ne vous prévient pas du lancement de ses nouveaux services ou produits, à vous d’aller collecter cette donnée ! Il est également possible d’observer et d’analyser finement la concurrence identifiée en récupérant automatiquement par exemple les avis déposés sur Trustpilot, Avis Vérifiés.... Une fois les points de mécontentement identifiés, vous êtes en mesure d’adapter votre offre, de réajuster votre discours et de séduire ces clients éconduits. 

4 - La data vous permet de détecter des opportunités business

Les données récoltées sur vos clients et vos prospects sont des informations clés, et elles sont disséminées un peu partout dans votre écosystème : [qui] dans votre CRM (qui sont vos clients et prospects), [quoi] sur les moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux (que recherche votre cible et quelle réponse apporter ?), [comment] sur vos dispositifs digitaux (applications et sites web produisent de la donnée comportementale notamment), [combien] si votre CRM est connecté à vos dispositifs digitaux (quelle valeur a le client), [pourquoi] avec votre service client (quels sont les motifs de mécontentement de vos clients). Cette connaissance 360° est un atout indispensable pour identifier des leviers d’upsell, de ré-engagement client...

5 - Enfin, vous ne pouvez pas établir de stratégie d’entreprise digne de ce nom sans data

Une organisation se pilote avec une stratégie data-driven. Vous ne pouvez pas planifier vos budgets sans mesurer l’attribution de la performance de l’entreprise (quels sont les leviers, et combien ces leviers ont-ils pesé dans la balance de la réussite ?). La mesure de votre ROI, et donc la pertinence de vos décisions, sont en jeu. Diriger une organisation pilotée grâce à la data c’est tout simplement avoir défini et déployé les leviers permettant de collecter, analyser, réconcilier, et activer les données pour mieux connaître vos collaborateurs, votre marché, vos risques ou vos opportunités business, et ce en fonction des objectifs que vous poursuivez !


ZOL est une agence web et mobile indépendante, agile et pragmatique, spécialisée dans la conception et le développement de solutions digitales sur-mesure.
Pour en savoir plus, cliquez-ici

ZOL - Le 17 déc. 2020
premium2
premium2