habillage
Des gens qui se disent bonjour avec le masque
© martin-dm via Getty Images

Comment éviter le confinement psychologique après le confinement physique en entreprise

Chefing
Le 25 mai 2020

Après 2 mois d’isolement, le déconfinement progressif, initié le 11 mai, donne le feu vert aux re-trouvailles entre collaborateurs. Mais comment les entreprises peuvent-elles ré-engager et re-monter le moral des troupes ? Petit point sur les façons d’éviter le confinement psychologique après des semaines de confinement physique.

Les enjeux du déconfinement pour les entreprises : mobiliser les équipes

La France, comme partout ailleurs, a dû procéder à la mise à l’arrêt partiel de sa machine économique. Cette hibernation économique a conduit à une chute de 32% de l’activité économique globale selon la Banque de France.

Mais les entreprises semblent peu à peu percevoir la lumière au bout de ce sombre tunnel. De-puis le 11 mai, les entreprises redémarrent progressivement leur activité suite au déconfinement. À ce titre, les équipes, tous secteurs confondus, devront être mobilisées et redoubler d’efforts.

Et si le confinement a et aura un impact négatif sur la croissance économique des entreprises françaises, la question se pose directement pour les individus qui les composent. Les salariés ressortent fatigués psychologiquement du confinement. Selon le Baromètre sur l’impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés réalisé par OpinionWay, 44% des salariés français se disent en situation de détresse psychologique. Avec la reprise de l’activité, viennent s’ajouter les questionnements des salariés face au déconfinement : enjeux sanitaires mais aussi enjeux économiques sur la pérennité de l’emploi.

Dans ce climat anxiogène, les dirigeants d’entreprise et managers ont un rôle majeur à jouer au-près de leurs collaborateurs. Mais comment re-créer du lien entre les collaborateurs afin qu’ils mobilisent toutes leurs compétences et ce, sans nuire à leur moral ?

Indéniablement, la culture d’entreprise va subir de plein fouet les conséquences sociales du confinement : isolement, craintes et inquiétudes seront sans doute présents dans l’esprit de chaque collaborateur. Risque ultime à la sortie du confinement physique, tomber rapidement dans le con-finement psychologique, le « métro-boulot-dodo ». Les mesures de protections sanitaires et gestes barrière ne doivent pas nous contraindre à un confinement social. Pour se retrouver, il est essentiel de faire preuve d’adaptation et de créativité, car c’est la réussite du déconfinement qui est en jeu et par la même la santé économique du pays.

Rassurer ses clients et ses collaborateurs constitue un enjeu de taille, mais nécessaire, pour les managers afin d’entamer la reprise. Il est donc temps de repenser les techniques du management et de participer à une nouvelle organisation des relations entre collaborateurs à l’heure de la relance. Comment éviter les conflits entre reprise économique et respect des mesures sanitaires en entreprise ? Beaucoup d’entre elles se posent légitimement cette question.

Une ré-intégration conviviale favorable à la reprise économique

Reprendre l’activité dans les meilleures conditions pour les salariés devra se préparer. À cet effet, managers et salariés seront les premiers touchés par la désertion des valeurs d’entreprise. Si le confinement a fait naître pour la plupart d’entre-nous des habitudes de travail inhabituelles (le télétravail, notamment), la ré-appropriation de la culture d’entreprise n’est pas inhérente à chacun. C’est pourquoi il est primordial de favoriser ces retrouvailles en trouvant des moyens afin de ré-intégrer chaque collaborateur au coeur de son entreprise.

Et quoi de mieux qu’un événement festif et engageant pour retrouver comme il se doit ses collègues, ses amis et ses clients après des semaines d’isolement ? L’événement d’entreprise représente en effet un levier incontournable pour répondre à ces problématiques sociales et managériales. C’est aussi l’occasion de partager de nouveaux objectifs et d’accompagner psychologiquement les collaborateurs ébranlés par la crise pour leur assurer le suivi adéquat.

Véritable bulle d’air, l’événement d’entreprise permet de (re)mettre au coeur de l’entreprise l’humain et le lien social qui les rassemblent afin d’anticiper le « retour à la normale » dans le respect des mesures sanitaires (telles que le lavage fréquent des mains, la mise à disposition de gels hydroalcooliques ou encore distanciation sociale). Ainsi, la reprise économique des entreprises pourra potentiellement être envisagée.


Pour en savoir plus sur Chefing, cliquez-ici, et pour plus de contenus, cliquez-ici

Chefing - Le 25 mai 2020
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.