habillage
premium1
premium1
Plusieurs personnes sur un banc
© FG Trade via Getty Images

Comment construire une communauté sur les réseaux sociaux en période de crowdfunding

Matahari
Le 15 mai 2020

Une communauté ne se crée pas en quelques jours et la période de crowdfunding est rarement une fin en soi. En effet, un travail d’anticipation et l’élaboration d’une stratégie éditoriale sont nécessaires pour engager une communauté sur le long terme.

Par Sophie Coront Ducluzeau, fondatrice de l'agence Matahari

Faire un état des lieux des éléments de communication

L’objectif est de convertir une simple visite de la page de crowdfunding en acte d'achat. Pour se faire, une vision claire du projet doit être préétablie pour les différentes équipes qui le portent - opérationnelles, production, et les créatifs… pour que toutes les informations y soient intégrées. Le projet doit être en adéquation avec les attentes de la cible.

En quelques mots, il faut :

  • Avoir une vision claire du concept, avec laquelle l’ensemble de l’équipe est aligné
  • Être en phase également sur la cible que l’on souhaite toucher
  • Evaluer le matériel à disposition (images, vidéos…)
  • S’assurer de la disponibilité des fondateurs qui incarnent le projet

Identifier les canaux de communication

Doit-on attaquer le marché français uniquement ou également le marché américain, auquel cas faut-il un seul compte Instagram et Facebook, mais du wording en deux langues, ou des pages différenciées ? Nous n’avons pas les mêmes us et coutumes d’un pays à l’autre, la communication se pense globalement mais doit s’adapter localement.

Newsletters, Chatbot, Facebook, Instagram… autant de points de contacts qui touchent une cible bien précise et dont les caractéristiques doivent être également établies au préalable.

Définir la stratégie éditoriale propre à chaque canal pour créer de l’engagement

Sur les réseaux :

  • Créer les thématiques et des angles en fonction des messages qu’on veut faire passer (innovation marché, valeurs de la boîte, dynamisme de l’équipe, transparence sur les process de fabrication…)
  • Construire une identité graphique en misant sur un contenu original en impliquant la communauté
  • Créer des posts « froids » - préparés à l’avance - qui se répartissent tout au long du mois ou des deux mois à venir
  • Intercaler des posts « chauds » en fonction de l’actualité
  • Respecter une fréquence de publication tolérée par les réseaux en fonction de leur algorithme
  • Dans le contenu, raconter l’histoire de l'entreprise, l’objectif de la campagne, à qui ça va servir, les paliers franchis, les coulisses… en un mot : être très pédagogique
  • Penser au Paid pour faire grimper la communauté : Push sur les posts IG et FB

Aussi, les dark posts, des publications qui n’apparaissent pas dans le feed mais qui sont poussés en pub auprès d’une cible choisie, permettent de démultiplier les cibles sans « polluer » les fils d’actu, de tester les formats de publication et les performances des messages.

Répondre à tous les messages, qu'ils soient positifs ou négatifs

Qui dit dark posts, dit commentaires en grand nombre, parfois difficile à identifier et repérer alors que la modération des commentaires apporte de la valeur à une communauté, même si elle demande du temps et de l’organisation.

Les commentaires représentent une opportunité pour une entreprise, car ils permettent de mieux comprendre son audience et de mieux lui répondre mais aussi d’améliorer son produit ou service pour être encore plus proche des attentes de ses clients ou prospects. L’objectif étant d’augmenter son taux de conversion et de rétention.

Être organisé, pour ne pas imploser en route

La plupart des startups fonctionnent en test and learn et se réajustent en permanence donc il faut à la fois être préparé à l’avance et faire preuve d’agilité.

L’éclatement des équipes aux quatre coins du monde implique l’utilisation d’outils, applis et logiciels de partages instantanés. La création d’un groupe WhatsApp est une grande tendance, mais cela implique une réponse rapide, et donne parfois l’illusion d’une coordination. Attention aussi à la mise en place d’un espace Google Drive avec multiplication des documents sans que chacun sache réellement ce qu’il y a à faire. Une gestion de projets (lead, coordination, dates de livrables) est indispensable pour ne pas se laisser submerger.

Parler et faire parler

En période de crowdfunding, rien ne vaut les testimoniaux et une démonstration des produits pour comprendre et faire adhérer une communauté à un projet.

Très rapidement s’appuyer sur des personnes clés – influenceur, personnalités – qui vont pouvoir prendre le relai et diffuser les bons messages, via des videos notamment, un format qui performe très bien en termes de reach et d’engagement. Un projet ne fonctionne que lorsque la sincérité est au rendez-vous.


Pour en savoir plus sur l'agence Matahari, cliquez-ici et pour plus de contenus, c'est ici

Matahari - Le 15 mai 2020
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.