habillage
premium
premium
Le robot facteur Hector dans les rues de la ville de Montpellier
© France Télévisions

La Poste teste son premier robot livreur de colis

Le 9 juill. 2019

À Montpellier, La Poste est en pleine phase de test d’un nouveau dispositif de livraison de colis : un chariot semi-autonome qui suit les pas des facteurs.

Depuis début juillet 2019, les Montpelliérains voient dans leurs ruelles un engin un peu étrange. Un robot livreur de colis qui est devenu le nouveau compagnon des facteurs de la ville. L’engin est développé par la start-up française Effidence. Nommé Hector, le robot ne remplace pas le facteur, mais l’accompagne. La machine est capable de porter jusqu’à 150 kg de colis pour 1m3 d’espace. Doté de multiples caméras et deux capteurs laser, Hector est capable de suivre un facteur, tout en évitant les obstacles et les piétons. Hector est également capable de détecter les jambes de son « maître » facteur. Il peut atteindre la vitesse maximale de 6 km/h.

Le robot fonctionne sur batterie électrique d’une puissance de 8 h d’autonomie. Il est également équipé de deux boutons d’arrêt d’urgence pour les zones d’affluence. Le robot jaune poussin est également doté d’une télécommande pour éviter que ce dernier ne suive le facteur jusque dans les bâtiments.

Découvrez le robot-facteur Hector

Plus de livraisons, moins de pollution

Aussi encombrant qu’un vélo, Hector est l’opportunité de livrer plus et plus facilement. Le but est d’éviter aux facteurs de devoir porter des colis qui deviennent de plus en plus lourds. Le projet répond à la nécessité de réduire les flux des véhicules dans les centres une ville.

À Montpellier, le robot facteur sera testé pendant un mois. Le dispositif a déjà été testé dans les villes de Paris, Nantes et Rueil-Malmaison, ainsi qu’en Corse. La Poste souhaite développer ce système à l’échelle nationale au premier semestre 2020.

Simon Offen - Le 9 juill. 2019
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.