habillage
Trois livreur à vélos à la Promenade du Pérou à Montpellier (Hérault)
© Les Coursiers Montpelliérains

Contre Deliveroo, des livreurs lancent leur propre service de livraison éthique

Le 22 mai 2019

Pour améliorer les conditions de travail des coursiers, des livreurs montpelliérains créent leur propre service de livraison écologique et éthique : « Les Coursiers Montpelliérains ».

Depuis l’émergence des services de livraison de repas, les start-up telle que Deliveroo se sont imposées dans les grandes villes de France pour ensuite s’affirmer en province. Sur l’année 2018, les entreprises de « food delivery » ont ainsi généré plus de 160 millions de commandes. Une croissance de 20%, par rapport à l’année dernière.

Néanmoins, ce succès ne semble pas aller de pair avec l'amélioration des conditions de travail des coursiers. Bien au contraire... En particulier dans les villes moyennes où l'activité en moins importante que dans les grandes villes. Les livreurs sont rémunérés moins de 10€/h en moyenne. Si un coursier veut pouvoir vivre de son activité, ce dernier sera dans l’obligation de travailler tous les jours.

Respecter les coursiers et l'environnement

Pour lutter contre cette situation de précarité, un collectif composé de cinq coursiers ont entrepris un nouveau projet, plus éthique. En mai 2019, le groupe de livreurs a lancé « Les Coursiers Montpelliérains ». Comme Deliveroo, le service propose de livrer des repas pour le déjeuner et le diner, jusqu’à 23h. Mais les commandes se font directement en ligne, sur la plateforme éthique CoopCycle (Fédération Européenne de Coopératives de Livraison à Vélo). Pour respecter l'environnement, les coursiers ne se déplacent qu’à vélo et non en scooter comme c'est parfois le cas sur Deliveroo.

La plateforme compte déjà 15 restaurants à sa liste. Dans quelques semaines, la coopérative livrera aussi des produits frais et bio. Le collectif est par ailleurs en pleine négociation avec l’enseigne Biocoop pour engager un partenariat.

Simon Offen - Le 22 mai 2019