habillage
Deux chiens courent dans la nature
© ipet photo via Unsplash

Klep’s, comment trouver un nom représentatif d’un univers

Bénéfik
Le 17 déc. 2019

Le monde des marques déposées est peuplé de noms courts, évocateurs et protégés en .com. Alors quand un client vous demande d’en trouver un qui rassemble ces trois critères, il faut faire preuve d'humour et de souplesse.

Par Cyril Gaillard, Directeur de l’agence Bénéfik

La naissance d’un nom

Quand une marque prend vie, qu'elle se développe et à qu'elle rencontre le succès, son nom devient l'emblème d'un secteur. Un peu comme McDonald's pour le fast food, Sephora, la cosmétique ou encore Amazon pour le e-commerce... Et dans l'univers des accessoires pour chien, il existe « Klep’s » une startup qui commercialise des accessoires et de la nourriture pour chien. Mais quel était le brief ?

« Nous souhaitons exprimer un positionnement impertinent, un ton décalé dans un univers canin souvent trop basique, trop gentillet ». Le nom devait permettre d’exprimer une forme de « rock and roll attitude » tout en restant conscient que l’on parle de…chien... Mais ce nom devait aussi pouvoir être décliné sur un large éventail de produits. Etre libre en .com et ne rien évoquer de négatif dans une vingtaine de pays.

Noms débridés

Commence alors les recherches créatives. Il est bon dans un premier temps de partir dans tous les sens, chercher les mots qui par association d’idées évoquent un univers. Mais lequel ? Ici l’univers canin, donc des noms qui peuvent paraître fantaisistes, même farfelues. Tout y passe, les dictionnaires, les thésaurus, les films sur le sujet…Didier, d’Alain Chabat. Bref, tout ce qui peut permettre à terme d’aboutir à une longue liste de plus de 400 noms, tous assez différents les uns des autres. Il faut à présent les classer, en décliner certains et passer d’une idée à l’autre.

Puis, vient la liste intermédiaire, celle qui contient, comme dans un écrin trop serré, tous les noms qui nous semblent justes et efficaces. Mais tous ne passeront pas la dernière étape avant la présentation au client : la vérification juridique. Le juge de paix qui détermine le sort final des noms avant le défilé.

Comme son nom l’indique

Les clients frappent à la porte, à la fois anxieux, curieux, attentifs. Le déroulé des noms commencent sans mots dire, juste quelques regards, l’esquisse parfois d’un sourire qui laisse à penser que nous sommes sur la bonne voie. Le tour de piste terminé chacun prend la parole et comme toujours les blagues fusent parce que nous sommes en France, le pays des jeux de mots.

Le moment du vote approche, 6 personnes sont autour de la table. Les noms de marques sont comme des acteurs qui ont le trac avant de savoir s’ils ont gagné un prix. Il est rare qu’un nom fasse l’unanimité mais Klep’s correspondait parfaitement à la stratégie voulue par la startup. Klep’s a la même sonorité que « clebs » venu de l'algérien dialectal « kelb » un nom qui pour certain pourrait paraitre un peu négatif. Mais en stylisant un peu son orthographe et en l'associant un site web intuitif et coloré, le nom se fond dans cet univers accueillant.

Il est toujours compliqué de faire simple.


Pour en savoir plus sur l'agence Bénéfik, cliquez-ici

Bénéfik - Le 17 déc. 2019
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.