habillage
Des drapeaux de différents pays
© Nareeta Martin via Unsplash

Comment trouver un nom de marque destiné à l’international ?

Bénéfik
Le 24 janv. 2020

La création de nom de marque international comporte plusieurs étapes test à réaliser. En voici quelques-unes à suivre pour éviter les obstacles.

Nombreuses sont les sociétés qui souhaitent, dès la création d’une marque, disposer d’un nom qui puisse fonctionner à l’international. Reste à définir les pays et non simplement les langues pour s’assurer que d’un point de vue culturel, le nom ne fasse pas écho à un évènement gênant, un tueur en série ou autres problématiques.

Voir grand et sur le long terme

Chercher le nom d’une marque va de pair avec définir sa cible, son audience et ses clients potentiels. La taille d’une entreprise n’est pas toujours le critère qui détermine d’office son marché et le réseau auquel elle s’adressera. Un petit producteur de vin pourra, par exemple, avoir une production modeste mais vendre d’emblée en Asie ou en Amérique du Nord. Dans ce sens, il devra dès le début de la création de sa marque, s’assurer que le nom choisi n’évoque rien de négatif dans différentes régions du monde.

Faire confiances aux natifs et s’imprégner de la culture du pays de destination

Pour créer un nom qui n’évoque rien de négatif dans d’autres pays que le pays d’origine, vous pouvez commencer par sonder ses amis et connaissances. Pour s’adresser à l’Espagne, vous pourrez demander conseil à un ami Espagnol. Le plus important est de bien prendre en compte l’aspect culturel et les us et coutumes d’une nation.

La langue d’un pays ne suffit pas. Plus importante encore, sa culture donc. L’ami Espagnol bien que maitrisant sa langue maternelle, ne sait pas forcément s’il y a une série très en vogue ou un homme politique dont le nom a fait scandale dans une affaire de corruption. Deux pays peuvent, par ailleurs, partager la même langue en ayant des références culturelles très différentes. Les habitants du Portugal et du Brésil parlent le portugais mais ne partagent pas la même culture. Il n’y a que les habitants d’un pays qui puissent réellement vous orienter sur un potentiel nom et ainsi vous aider à vous développer sur un marché en particulier.

Organiser des tests de groupe et comprendre ce qu’évoque le nom d’une marque

Et même si votre ami Espagnol a pu vous aiguiller, il est nécessaire de procéder à un véritable sondage auprès d’un panel de gens natifs du pays visé. Inutile par ailleurs de les connaitre. Le plus efficace est de leur présenter le nom voulu, idéalement plusieurs, en intégrant 3/4 questions sur les évocations spontanées, la prononciation, la proximité avec quelque chose de négatif, le lien entre le nom au le sujet visé. Chacun devra répondre individuellement sans interférer sur l’avis des autres. L’analyse des résultats permettra d’obtenir un premier aperçu de la perception qu’ont les autres de votre nom.


Pour en savoir plus sur l'agence Bénéfik, cliquez-ici

Bénéfik - Le 24 janv. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.