habillage
premium1
La boxeuse Estelle Yoka Mossely lors d'une séance d'entrainement sur un ring.
© Adidas

She breaks barriers : adidas encourage les femmes à faire du sport

Le 6 juin 2019

Le sport féminin représente seulement 17% de la couverture médiatique sportive. Un chiffre révélateur qu'adidas ne veut pas ignorer. Avec l'agence BETC Teen, la marque lance la campagne « She breaks barriers ».

On constate une augmentation de la représentation des femmes dans le sport, notamment en TV. Un phénomène en partie dû à l’avènement de la Coupe du Monde de Football féminin. Pourtant, les femmes continuent d'être minoritaires dans le sport. En France, les espaces sportifs sont deux fois plus fréquentés par des hommes que par des femmes. Face à ce constat, adidas France souhaite donc ouvrir les portes du sport aux femmes. La marque lance la campagne « She breaks barriers » avec l’agence BETC Teens.

Une pluie d'associations en faveur de la cause

La campagne est parrainée par plusieurs grandes figures du sport. Chaque projet qui compose la campagne aura pour vocation de favoriser les conditions d’accès et de pratique du sport auprès des habitantes du Grand Paris. Les figures féminine auront pour mission d’inspirer les femmes qui souhaitent s’investir. Notamment, par le biais de rencontres et d’un suivi de jeunes femmes dans leur projet sportif.

La judokate Audrey Tcheumeo accompagnera l'association Rêv’elles. La handballeuse, Allison Pineau soutiendra l’UNSS. Les footballeuses, Aïssatou Tounkara et Kadidiatou Diani, épauleront l’association Five. Enfin, la boxeuse Estelle Yoka Mossely va enrichir sa propre association « L’Observatoire Européen du sport féminin ».

Infrastructures et éducation

Pour favoriser l'accès aux infrastructures, adidas créera de nouveaux formats ou rénovera des dispositifs existants comme le Five. Côté education, les sportives bénéficieront des programmes d’aide à l’orientation que propose l’association Rév’elles. Enfin, pour encourager la pratique sportive, adidas accélérera son partenariat avec l’UNSS avec des programmes comme « Les mercredis du Sport au Féminin » ou encore la mise en place de formations pour les professeurs d’éducation physique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.