premium 1
premium 1
Une femme en noir et blanc qui crie
© Gabriel Matula via Unsplash

Facebook nous rend complètement parano

Le 16 janv. 2019

Il fallait s'y attendre ! A force de scandales sur la confidentialité de nos données, Facebook a perdu notre confiance. Et n'importe quel challenge viral devient suspect.

Si vous avez Facebook, comme 2,27 milliards de personnes sur Terre, vous n'avez sans doute pas échapper au nouveau challenge à la mode. Ça s'appelle le Ten Year Challenge et le principe est très simple : poster deux photos de soi prises à dix d'écart. Ça joue sur la nostalgie et ça permet même de retrouver des coupes de cheveux qu'on aurait préféré oublier. Bref, c'est sympa et bon enfant.

Oui, mais... Parce qu'il y a bien sûr un mais. Echaudés à coup de scandales Cambridge Analytica et autres, tous les internautes ne s'y lancent pas les yeux fermés. C'est le cas de Kate O'Neill qui au lieu de poster des photos d'elle a choisit un commentaire mi-sarcastique mi-parano.

Moi, il y a 10 ans : aurait probablement participé au mème viral des évolutions des photos de profil sur Instagram et Facebook.

Moi, maintenant : se demande comment toutes ces données peuvent être minée pour entraîner des algorithmes de reconnaissance faciale aux processus de vieillissement.

Scandale après scandale après scandale

Un commentaire loin d'être absurde et qui n'a pas manqué de faire réagir sur Twitter. Dans un article pour Wired, elle détaille comment de trop nombreux exemples de social engineering nous ont rendu complètement parano. Exemple : en 2016, Amazon a introduit un service de reconnaissance faciale en temps réel. Super. Sauf que l'entreprise s'est ensuite mise à vendre ces données à la police. Une mine d'or pour les services de police qui pouvaient utiliser ses données pour tracker les personnes suspectées de crime. Mais aussi, pour reconnaître n'importe quelle personne qui dérange comme des militants ou activistes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.