habillage
premium1
Une jeune femme triste avec la main en avant
© Elijah O'Donnell via Unsplash

Instagram interdit les photos d'automutilation

L'ADN
Le 8 févr. 2019

Le réseau social préféré des jeunes prend des mesures contre les violences auto-infligées.

Instagram interdisait déjà les tétons - exclusivement féminins - sur sa plateforme. Mais pour les photos et vidéos d'automutilation, il aura fallu attendre le suicide d'une adolescente britannique de 14 ans. BBC rapporte que Molly Russell s'est donné la mort en 2017 après avoir visionné des contenus perturbants sur Instagram. A la suite des propos du père de la jeune fille disant qu' « Instagram avait contribué à la mort de sa fille », le réseau social a décidé de réagir.

Désormais, Instagram retirera toutes publications explicites sur l'automutilation. Le réseau social interdisait déjà les posts promouvant le suicide. En revanche,  les photos moins explicites comme les cicatrices et autres traces de violence auto-infligée se subiront pas la même censure. Elle seront simplement exclu des suggestions de l'algorithme du réseau social.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.