habillage
premium1
premium1
Gros plans sur une main versant du jus d'orange Tropicana
© Tropicana

PepsiCo transforme les briques en carton Tropicana en bouteilles plastique

Le 13 juin 2019

À l’heure où les entreprises prennent conscience de l'impact environnemental du plastique, PepsiCo préfère aller à contre-courant pour séduire une nouvelle clientèle. Sa marque Tropicana passe donc des briques en carton aux bouteilles plastiques.

Lors d’une consultation anti-plastique, PepsiCo a demandé à ses consommateurs s’ils préféraient un packaging en plastique ou en carton pour sa boisson Tropicana. Surprise, c’est l’omniprésente matière plastique qui a remporté les suffrages. Le nouveau packaging de Tropicana sera dorénavant composé en plastique transparent dont seulement 50 % de plastique recyclé. Et tant pis pour la planète.

Découvrez le nouveau packaging des jus fruits Tropicana 

La brique de jus de fruits en berne

La traditionnelle brique de jus de fruits est en perte de vitesse. En cause : la prolifération de machine à jus fruits, proposées par divers supermarchés en France comme Franprix. En conséquence, la brique en carton qui représentait 60% du marché du jus fruits en 2010 pèse moins 50% selon le dernier rapport Unijjus. 

Ce changement de packaging des jus Tropicana est aussi motivé par la volonté de PepsiCo de s’aligner sur l'un de ses principaux concurrents : Innocent. La marque rachetée par le groupe Coca-Cola doit en grande partie son succès à son packaging transparent - et ses campagnes publicitaires très bien ficelées.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Certes c'est une nouvelle à regretter qui peut être vue comme une régression dans les emballages alimentaires, lorsque les multinationales pourraient (devraient ?) développer massivement des emballages bio-sourcés. NÉANMOINS : le P.E.T (le plastique qui compose la bouteille) est parmi les matériaux les plus recyclés sur la planète, et bien plus simple que les briques "cartons", qui contrairement à leur nom sont en réalité un matériau multi-couches, extrêmement énergivore lorsqu'il s'agit de son recyclage, vis à vis de la séparation des différentes fines couches, obligatoire pour recycler chacune.

    Oui, c'est dommage que l'entreprise choisisse le PET plutôt que d'autres innovations écologiques disponibles, mais ce n'est pas non plus un choix si dévastateur qu'il n'y parait...50% de sourcing recyclé pour 100% du matériau recyclable en fin de vie.