premium 1
premium1
Trois pots en train de cuire
© Tikkho Maciel via Unsplash

Case study : comment remettre au goût du jour une marque ancienne

Pulp
Le 12 sept. 2019

Une marque ancienne peut connaître une nouvelle vie. Mais dans une société de consommation avide de renouveau, son capital affectif doit être le socle de son rebond.

Stoeffler, c’est un traiteur de proximité qui revisite les savoir-faire culinaires alsaciens. Fin 2017 la marque décide de s’affranchir de son image « carte postale ». En revanche, elle souhaite mettre en avant son engagement pour une cuisine à la fois authentique et innovante et une fabrication locale.

Stoeffler fait donc appel à l’agence PULP pour l’accompagner dans la refonte de son branding et de l’ensemble de son offre packaging.

Travailler son positionnement

Entreprise locale ayant vu le jour en 1947, les produits de la marque sont fabriqués en Alsace. A l’heure où les consommateurs rêvent « local » et questionnent leur consommation, la marque se devait de réaffirmer ses valeurs.

Toutefois, le défi était de taille : capitaliser sur l’ancrage régional tout en innovant pour s’adapter aux nouvelles attentes des consommateurs.

En effet, la marque revendique le « très-bien manger », avec des produits débarrassés de nombreux additifs, une vigilance particulière au bien-être animal et au choix de ses fournisseurs. Une transparence et des valeurs qui la rende légitime vis-à-vis de ses consommateurs.

flammekueche

L’innovation, au cœur des préoccupations de la marque

En commercialisant des produits répondant aux nouvelles attentes des consommateurs, Stoeffler souhaite perpétuer la tradition alsacienne. Gamme bio, gamme « fait avec respect », recettes revisitées … la marque place l’innovation dans ses priorités.

Face aux exigences du client moderne, la marque doit créer un lien sincère et authentique avec eux. Elle doit proposer des produits à la fois gourmands, pratiques et sains.

Utiliser des éléments de différenciation

Exprimer la singularité de la marque comme élément de différenciation a été le premier défi de l’agence. L’objectif était de véhiculer différents insights comme l’authenticité, la tradition de la fabrication pour ainsi séduire de nouvelles cibles.

Le logo a été revisité avec un bandeau plus épuré et une nouvelle icône. L’alsacienne est réintroduite à l’intérieur même du logo, désormais en mouvement dans la continuité du bandeau. Le dessin est plus simple, le rendu plus intemporel. La mascotte, quant à elle, devient plus contemporaine grâce au flat design. Et la baseline « Une histoire de gourmandise depuis 1947 » rend hommage à la cuisine alsacienne.

Miser sur l’authenticité et l’affect

Pour ancrer la marque dans le quotidien, l’agence a misé sur l’authenticité avec des fonds en matières brutes - kraft, bois- et des couleurs issues de l’ADN de la marque. Le look and feel est plus simple, plus artisanal ; les produits plus bruts et les prises de vues modernes. Le tout pour suggérer des sentiments de partage et plaisir.

La marque a donc été actualisée, loin des clichés régionaux. Elle se veut plus moderne et accessible et s’adresse désormais à une plus large audience.

 

                                                            Stoeffler Stoeffler Stoeffler


Pour en savoir plus sur l'agence PULP, cliquez-ici

POUR ALLER PLUS LOIN :

Case study : comment Candia se réinvente pour faire face aux nouvelles marques engagées ?

Case Study : comment dépoussiérer l'image d'une marque centenaire ?

Oui, le design peut aussi servir à engager les collaborateurs

Moderniser sa marque en s’appuyant sur ses valeurs, le pari de La Tisanière

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.