habillage
Portrait d'une femme
© Timothy Dykes via Unsplash

Ne m’appelez plus RP, je suis Marketing de Notoriété

Trends Paris
Le 19 sept. 2019

Bénéficiant aujourd’hui d’un territoire d’expression vaste, les RP font partie des métiers les plus impactés par les nouveaux usages. Les agences se tournent donc vers le marketing de notoriété. Une discipline qui élargit ses horizons et intègre désormais de nouvelles compétences.

La mutation profonde d’un métier historique

Vieux métier de la communication, les relations presse usent de méthodes quasi similaires depuis leurs créations au XIXème siècle. À l'époque, pour construire la notoriété d'une marque ou d'une personnalité, elles utilisaient la méthode du« copinage » ou du lobbying. Les médias se comptaient alors par dizaine et la lutte était acharnée pour s’offrir une place de choix dans les belles pages des magazines, des radios et des shows TV.

200 ans plus tard, chaque individu est son propre média. Un modèle qui renverse totalement les codes de la consommation médiatique, délaissant les journaux pour des médias dits « sociaux ».

Un mannequin pose pour une marque de sport

Pour la journée des droits des femmes, TRENDS Paris a créé des évènements artistiques et sportifs à destination de journalistes et influenceurs.

Après la transformation digitale de la presse, c’est au tour des RP d’en faire de même. Ainsi, s’adapter aux nouveaux usages du marché signifie créer de nouveaux schémas d’agence tout en conservant la mission principales et historique : apporter aux annonceurs crédibilité et notoriété.

Des RP classiques au Marketing de Notoriété

De ce fait, le digital a rendu les RP ROIstes et mesurables. Il a aussi permis de multiplier les supports et de rendre la quête de notoriété plus stratégique. Les mécaniques sont moins évidentes, mais plus créatives et multiples.

Pour accroître la visibilité de leurs clients, les agences doivent ainsi se diversifier et proposer une offre plus globale. Proche de celles des agences traditionnelles, cette offre doit s'accompagner d'une maîtrise des codes de l’époque et des leviers de communication du moment. Le réseau de journalistes, d’influenceurs, d’artistes, et créatifs doit désormais être au service du contenu et d’une diffusion maitrisée. Ainsi, l’objectif est double : répondre aux besoins d’aujourd’hui et d’anticiper ceux de demain.

D'ailleurs, les agences RP ont aujourd’hui de multiples casquettes. Elles sont expertes en stratégie d’influence, apporteuses de réseau créatif, organisatrices de collaborations inter-marques. Mais aussi boosters d’évènements et créatrices de contenus multimédias. Rentabilité oblige, les agences maîtrisent aussi les coûts de diffusion et visent le média gratuit.

Popup store No Name à Citadium

Pour la marque No Name, une campagne de street marketing a été créée avec l’artiste Emir Shiro. Plus de 500 publications organiques par mois, postées sur les réseaux par les fans de l’artiste. Une campagne déclinée lors d’un pop up à Citadium.

D'une stratégie brand content au earned média optimisé

Il n’y a pas d’agence de communication sans culture et connaissance du monde contemporain. Il n’y a pas non plus de publicité sans stratégie. Et puisque la finalité est la visibilité, le marketing de notoriété doit être totalement intégré et accompagner les stratégies de marque.

 

Un mannequin pose pour une marque de prêt-à-porter

L’agence a créé l’ensemble des campagnes photos et vidéos, et shootings produit, à destination des réseaux sociaux et site internet de la marque PÖ&ME Paris.

Par conséquent, la production de contenu est maintenant au centre de la stratégie RP. Les nouveaux usages ont réinventé les relations entre auditoire et médias. Le schéma est simple : comprendre la stratégie, travailler le meilleur contenu, optimiser sa diffusion, pour créer un brand affect et une visibilité sur le long terme.

L’objectif est d’optimiser la perception que les journalistes, décideurs, influenceurs et surtout client final peuvent avoir de la marque. Et à terme, de considérablement optimiser le earned média, la mission principale des RP.

Mais attention, les agences de Relations Presse ne doivent pas simplement devenir des agences de communication classiques. Leur rôle de 2019 est le même que celui de 1830. À savoir, l’optimisation du earned média et l’apport à une marque d’un réseau fort et générateur d’opportunités. Dans cette optique, les usages, la technologie, rendent le métier bien plus complet qu’auparavant.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Comment bien organiser sa collaboration inter-marques ?

Relations influenceurs et content marketing, le combo gagnant ?


Pour en savoir plus sur Trends Paris, cliquez-ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.