habillage
Sur une table se trouve une tasse de café Nespresso dans laquelle on verse un nuage de lait. A gauche, une capsule Nespresso
© Yankovska via Unsplash

On peut désormais recycler les capsules de Nespresso à Paris

Le 2 juill. 2019

Nespresso part à la rencontre des Parisiens pour sensibiliser au recyclage des capsules en aluminium. Car oui, à Paris, il est dorénavant possible de les trier et cela directement dans la poubelle jaune.

Pour encourager les Parisiens à trier ces capsules, qui sont 100% recyclables, Nespresso se lance dans une campagne de communication orchestrée par l’agence Sidièse. Nespresso s’entoure de Citeo et du Club de l’Emballage Léger en Aluminium et en Acier ( CELAA).

Après un déploiement dans les villes de Nice, Perpignan, Rouen, Nîmes ou encore La Rochelle, la ville de Paris propose dorénavant, le recyclage des emballages métalliques. Un dispositif imaginée par Nespresso grâce à ses recherches sur la gestions des déchets métalliques, depuis dix ans.

1 500 panneaux d'affichage répartis dans Paris

La campagne se déploie en affichage avec 1 500 panneaux répartis sur les abribus, les kiosques, dans le métro et dans le réseau Monoprix. La campagne sera également déployée sur Facebook, Instagram et Twitter sous le hashtag #NespressoAgit. Le dispositif se dote aussi d’un déploiement au sein des boutiques Nespresso avec une déclinaison de l'opération imaginée par l’agence FutureBrand.

Un système de tri conçu par Nespresso pour rendre le métal 100% recyclable 

L’aluminium est un matériau 100% recyclable. Pourtant, en France, les petits emballages inférieurs à 6 cm de diamètre sont majoritairement non recyclés car les centres de tri ne sont pas équipés pour les récupérer. La solution ? Installer une machine à courant de Foucault, qui sépare les aluminiums des autres emballages, dans chaque centre de tri. Nespresso a donc initié, et co-finance toujours, la 1ère filière de recyclage des petits emballages en acier et en aluminium en France.

Le taux de recyclage de l’aluminium a progressé de 32% en 2012 à 42% en 2017

Le système bénéficie à près de 15 millions de Français. En stimulant la recherche d’une solution pour ses capsules, Nespresso a trouvé une solution pour tous les autres petits emballages métalliques : petites canettes, petits aérosols, plaquettes de médicaments, bougies etc. Le taux de recyclage de l’aluminium a progressé de 32% en 2012 à 42% en 2017, soit la plus forte progression tous matériaux confondus.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.