premium 1
premium1
Photo prise à l'intérieur d'un champ de coton
© Amber Martin via Unsplash

KIABI dévoile son plan pour devenir une enseigne responsable

Le 27 juin 2019

L'enseigne Kiabi continue son chemin pour rendre le secteur de la mode plus juste, plus équitable et plus respectueux de l’environnement et des hommes. La marque française dévoile les mesures-clés de son programme RSE, KIABI Human.

Au fil des années la marque de prêt-à-porter KIABI s'est imposé comme un acteur des vêtements à petits prix. Néanmoins, pratiquer des prix bas ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir d'effets bénéfiques sur la planète et ses habitants. Les engagements en matière de RSE sont devenus primordiaux pour les entreprises. KIABI l’a bien compris. L'enseigne de prêt-à-porter met donc en place le plan Kiabi Human : 6 défis pour la marque en faveur de la planète.

1. Inventer une mode accessible et inclusive

Depuis 40 ans, Kiabi revendique une mode pour tous les budgets et toutes les différences. Surfant sur les tendances, la marque continue de fournir des produits à prix accessible en s'adaptant au besoins de chacun. Ainsi, la marque de vêtements a notamment développé une ligne adressée aux personnes handicapés

2. Réduire les inégalités via une mode solidaire et engagée

Kiabi veut avoir un impact social au travers de ses activités. Elle opère ce phénomène en mettant à disposition une réelle plateforme communautaire

3. Incarner une mode « humaine »

Pour rendre son enseigne le plus accessible possible. Kiabi fait notamment des efforts sur le e-commerce.  Son e-shop est accessible à 40 pathologies de la vue et de l’audition. Pour lutter contre les inégalités, l’entreprise agit via la fondation sur le bien-être, l’accès à l’éducation, à la santé et à l’emploi. Pour aider les familles défavorisées, 2 magasins solidaires proposent les collections Kiabi à 80% de réduction.

4. Offrir une seconde vie aux produits

Les produits Kiabi sont imaginés en France et produits majoritairement en Asie, pour maintenir des prix bas. Néanmoins l’enseigne modifie progressivement les composants de ses produits phares. Les t-shirts passent au coton bio mais restent à trois euros. Le denim n’est plus délavé à l’eau mais au laser. D’ici cinq ans, l’offre éco-conçue de Kiabi représentera 70% des collections de l’enseigne. L’objectif de 100% est prévu d'ici les dix ans.

5. Une mode 100% passée au filtre de l’éco-conception d’ici 2030

La marque organise deux collectes de vêtements par an dans ses magasins avec la société de collecte de vêtements, Le Relais. À chaque panier rapporté, des récompenses sont remises aux clients donateurs. Sur l’année 2018, l’enseigne a enregistré 38 tonnes de pièces recyclées. En 2019, elle lance des ateliers de customisation, dans ses points de vente et un service de «  seconde main ».

6. Rendre le business de la mode plus modèle

La marque française entame une transformation des process de production : suppression de l’équivalent d’un tour du monde en camion par semaine, partage des éco-gestes... Des petites actions, qui sur le long terme pourraient faire changer des habitudes de production très ancrées. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.