habillage
premium1
premium1
Une benne à ordure noir, contre un mur clair
© Jilbert Ebrahimi via Unsplash

Les chaînes de fast food vont enfin trier leurs déchets

Le 12 juin 2019

Quinze chaînes de restaurations rapides ont signé un contrat les obligeant à mettre en place un système de tri dans leurs restaurants. 

Force est de constater que la loi de 2016 sur le tri des déchets dans les enseignes de fast-food n’est toujours pas respectée. En conséquence en 2019, le gouvernement décide d’imposer des règles plus strictes à ce secteur.  

70% des restaurants devront faire le tri avant fin 2019 

L’accord oblige les fast food à mettre en place un dispositif de tri des déchets. 70% des restaurants devront en être équipés avant la fin de l’année 2019. Puis, le pourcentage devra grimper à 90% d’ici le 31 décembre 2020. Enfin, si les objectifs sont tenus dans les temps, le pourcentage devra atteindre les 100% le 31 décembre 2020. Parmi les enseignes signataires, on retrouve : Subway, Class’Croute, Exki, La Mie Caline, La Croissanterie, Paul, Jour Healthy Groupe, Five Guys, Cojean ou encore Pomme de Pain.

Les différents points de vente s'engage à faire un état des lieux de leur progression vis-à-vis du tri sélectif tous les 6 mois. Les entreprises ayant des « contraintes opérationnelles » se verront octroyer plus de temps.

Une amende pour les mauvais trieurs

Si l’accord n’est pas respecté, les fast-food prennent le risque  une amende. Après l'interdiction du plastique à usage unique, le gouvernement fait un pas de plus vers une responsabilisation des entreprises vis-à-vis de l’environnement. Il était temps ! Avec plus de 30 000 points de vente dans l’Hexagone et 6 milliards de repas servis chaque année, l'impact du secteur de la restauration à un fort impact sur l'environnement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.